Chronique n°118: Les petits pains d’épices, Marine Noirfalise.

les petits pains d'épices
Librinova (auto-édition), 254 pages.

Résumé,

Lorsque Cathel prend conscience qu’il ne faut pas attendre d’avoir vécu sa vie pour réaliser ses rêves, elle se lance dans un projet fou : celui de créer sa maison d’édition. Un rêve qu’elle avait en elle depuis de nombreuses années et qu’elle va tenter de réaliser grâce au soutien de sa famille et de l’homme qui partage ses nuits.
Les obstacles seront nombreux sur sa route. Contrairement à ce qu’elle avait pensé, son premier auteur ne lui tombera pas dans les bras. Elle devra se battre pour le trouver et pour le convaincre de travailler avec elle à la publication de cette magnifique histoire.
Une histoire qui la fera voyager du Congo jusqu’en Afrique du Sud, sur les traces d’une jeune fille blanche, née dans un pays qui ne lui ressemble pas.
Etape après étape, découvrez les épreuves que devra traverser cette jeune Alsacienne au caractère de feu pour arriver à se démarquer dans le paysage éditorial français ainsi que pour arriver à trouver sa propre voie.

Ce que pense Julie,

Déjà je tiens à remercier l’auteure, Marine Noirfalise, pour l’envoie de son livre. J’ai dévoré ce roman en à peine 48 heures.

Étant donnée que je n’habite pas très loin de l’Alsace et que je m’y rends souvent, j’ai vraiment apprécié retrouver ma belle Alsace, les pains d’épices et tout les bons produits alsaciens. De plus, je souhaite devenir indépendante dans le milieu de l’édition, autant dire que ce livre ne pouvait donc pas plus me correspondre.

Il y a beaucoup de personnages dans le livre, et je dois avouer qu’au début, j’étais un peu perdue. Par contre, une fois que l’on a compris qui était qui, chaque personnage apporte alors sa touche au livre. Pendant que certains apportent de la légèreté, d’autres apportent une vraie l’histoire, de l’amitié ou de l’amour.
Hayden et Cathel sont ensemble depuis plusieurs années. Hayden va alors se trouver être un soutien inestimable pour Cathel qui souhaite réaliser son rêve. Leur amour est très fort et leur histoire évoluera de manière logique mais très jolie au fil du livre.
Naomi et Liam sont des bons amis du couple et sont très proches d’eux. A côté de ça, Cathel peut aussi compter sur sa famille. Bien entourée, Cathel va donc essayer de réaliser son rêve malgré quelques aléas de la vie. Car oui, ce n’est pas simple de devenir auto-entrepreneur et il faut travailler et être motivé pour réussir. Mais comme le dit l’expression: « quand on veut, on peut. »

Petit (tout petit) bémol, la fin m’a un peu laissé sur ma faim, peut-être un chapitre en plus? Je ne pensais pas que l’histoire aller déjà se finir et comme ça. Certes, c’est une happy-ending, mais j’ai eu l’impression qu’il manquait un petit quelque chose pour finir en beauté.

Les répliques sont bien trouvées, les phrases sont bien placées et l’ensemble donne un livre vraiment harmonieux et sympa. Le style est simple mais intéressant et joli. L’histoire est assez captivante et vraiment bien écrite. C’est un livre qui m’a fait sourire et qui m’a donné de l’espoir et du courage pour l’avenir.
J’ai donc adoré ce livre et je suis vraiment ravie de l’avoir découvert. Je vous le conseille à 1000 % pour une jolie lecture, légère et gourmande comme on les aime !!

Citation: « Elle était prête à partir à l’aventure. Prête à tout. À rire, à pleurer, à découvrir un nouveau pays, une autre culture. À se balader dans le monde imaginaire de quelqu’un d’autre. »

4,5/5

Où le trouver ?
– lien amazon
– lien Fnac

6 réflexions sur “Chronique n°118: Les petits pains d’épices, Marine Noirfalise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s