Chronique n°143 : La douce caresse d’un vent d’hiver, Sarah Morgan.

LES FRÈRES O’NEIL, TOME 3 : LA DOUCE CARESSE D’UN VENT D’HIVER, DE SARAH MORGAN.

les-freres-o-neil,-tome-3---la-douce-caresse-d-un-vent-d-hiver-824829

Harlequin. Collection &H. 512 pages. Date de sortie : 2 Novembre 2017.

Résumé :
Brenna devrait se réjouir  : la station de ski affiche complet, et la voilà obligée de libérer son chalet et d’emménager chez son meilleur ami, l’ex-champion olympique de ski, Tyler O’Neil, dont elle est amoureuse depuis… depuis toujours, en fait. Mais cette situation est loin d’être idéale. C’est même une véritable torture  : comment pourrait-elle rester de marbre tandis que cet homme sur lequel elle fantasme depuis des années dort dans la chambre juste à côté de la sienne  ? Car, elle le sait très bien, elle n’a rien à espérer  : Tyler ne la considère que comme une amie, voire, pire, comme une sœur…

Ce qu’en pense Emy :

J’avais une légère appréhension avec ce troisième tome étant donné que j’ai eu un peu de mal avec le premier tome mais aussi le second. Mais ma patience et ma persévérance ont payées. Ce troisième tome est, selon moi, le meilleur de la série.

J’ai eu un coup de cœur pour Tyler. C’est le personnage qui m’intriguait le plus depuis le premier tome. Depuis sa carrière brisée qui l’a beaucoup affecté, la seule chose qui le motive c’est sa fille qui est arrivée il y a plusieurs mois. Il a toujours été soutenu par sa famille mais aussi par Brenna, une jeune femme avec qui il a grandit.

Malgré que Tyler est un homme assez froid, au fond de lui se cache quelqu’un d’extrêmement touchant. Brenna est amoureuse d’une homme qui ne la voit pas. Elle est attachante et d’un réel soutient. Quand elle se retrouve à devoir habiter chez Tyler, la cohabitation s’avère compliquée.

Nos deux personnages ont une part de fragilité qu’ils ne veulent pas montrer et qu’ils tentent de cacher du mieux qu’ils peuvent. Tout ça rend ainsi les révélations plus intenses, touchantes. 

On ressent beaucoup de sentiments au dur et à mesure que l’on avance dans la lecture. J’ai trouvé ce tome plus profond et plus intense. Malgré un début un peu lent, on est happé dans une histoire superbe.

On retrouve une fois de plus dans ce tome, l’esprit de famille. La famille est toujours aussi formidable.

Une fois de plus, c’est une lecture idéale pour l’hiver, à lire devant la cheminée durant une soirée tranquille. Sarah Morgan nous a offert une série avec une univers bien à elle, des personnages autant charismatiques que touchants. 

Ma note :

4/5

Le livre est disponible ici :

Lien Amazon

Lien Fnac

2 réflexions sur “Chronique n°143 : La douce caresse d’un vent d’hiver, Sarah Morgan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s