Chronique n°172 : Toxic Love, tome 1, M.J Swan.

Toxic Love, tome 1, M.J Swan.

toxic-love,-tome-1-1014420-264-432

Harlequin, 317 pages. 

Résumé : 

Elle croyait qu’elle n’avait plus rien à perdre… jusqu’à ce qu’elle le rencontre. 

Un regard. Un seul regard d’Ezio a suffi pour que Calie comprenne qu’elle pouvait encore ressentir des émotions. Dans les yeux de son garde du corps, elle a lu la même souffrance et la même rage qui sont les siennes depuis que la vie lui a arraché sa mère, puis son père. Et, bien qu’elle ignore tout de l’histoire contée par les cicatrices et les tatouages de l’homme de main de son oncle, elle sait désormais qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait. Mais ce lien silencieux qui les a réunis pendant une seconde est aussi salvateur que toxique, car Ezio évolue dans un milieu violent et dangereux. Alors, elle doit à tout prix rester à distance ; elle ne peut pas courir le risque de s’attacher à lui et de le perdre : la mort lui a déjà tant pris qu’elle n’a plus rien à lui donner, si ce n’est sa propre vie. 

Ce que pense Ludivine. 

Calie est une jeune femme qui n’a pas vraiment eu beaucoup de chance. Après avoir perdu sa mère, elle déménage avec son père, mais il se fait assassiné. Elle est alors obligée d’aller vivre chez une personne de sa famille, dont elle n’avait aucune connaissance.

Calie est une jeune femme perdue, attristée et qui subit évènements sur évènements. Elle pleure beaucoup dans l’histoire, mais c’est normal face à tout ce qu’elle a déjà vécue. Le fait de retrouver une nouvelle famille va lui éveiller de nouveaux sentiments : de la sécurité, de la joie, de l’amitié, mais aussi et surtout de l’amour.

Ezio est un homme tourmenté par la vie, qui ne veut plus rien ressentir. Néanmoins quand il rencontre Calie, il découvre des sentiments qu’il n’a jamais ressenti. 

J’ai beaucoup aimé l’idée de l’histoire. Néanmoins j’ai remarqué des incohérences qui m’ont laissé perplexe. Je trouve que la relation entre Calie et Ezio a commencé beaucoup trop vite. Ils n’ont même pas eu une vraie conversation, que Calie avait déjà des sentiments pour le motard. On ne peut pas tomber amoureux sans avoir partagé des conversations. On peut être attiré, ça je le conçois, mais de là à avoir des sentiments aussi forts que ceux des personnages, c’est impossible à mon sens. De plus, je trouve bizarre les réactions de Calie, elle perd ses parents, elle pleure un coup, est perdue un peu de temps, et après tout va bien. 

Cette histoire est pour moi une succession d’évènements pour accentuer les malheurs de Calie, jusqu’au dénouement final qui correspond au prologue de l’histoire. En parlant de ça, j’avoue avoir été perturbée de lire la fin au début de l’histoire. J’avoue que ça peut-être un concept intéressant, mais ça ne laisse aucun suspense. De ce fait, à chaque évènements, je me demandais si ça n’allait pas être à ce moment précis que tout allait se finir. J’ai beaucoup lu d’histoires de bikers, je suis donc habituée à lire des histoires « dures », riches en évènements forts, où les relations entre les personnages sont compliquées mais toutes aussi puissantes, mais tout ne coule pas de source comme ici. 

Malgré tous ces aspects négatifs, je n’ai pas détesté ma lecture, elle ne m’a pas laissé de marbre. J’ai quand même été touchée par les personnages et leurs histoires. La plume de l’auteur est simple, ce qui la rend addictive. Les pages tournent et tournent jusqu’à la dernière où la fin est forte en émotions. Je suis donc tout de même impatiente de découvrir la suite des aventures de Calie, pour voir comment elle va se relever de ce dernier évènement. 

Ma note : 

3/5

Où l’acheter : 

Amazon.

Fnac.

Harlequin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s