Chronique n°199 : A year with Kangarooes, de Juliet Kactus.

a-year-with-kangarooes

Résumé : 

Nous avons tous un rêve, le mien était de travailler dans un studio d’animation américain après l’obtention de mon diplôme. Pourtant, avec un 9/20 à mon examen final d’anglais, me voilà contrainte de passer un an dans une université anglophone pour une remise à niveau. Si l’Australie n’était pas mon premier choix, les choses empirent lorsque je refuse ma place à Eliott Idgen au Starbucks, me mettant ainsi à dos la bande la plus hostile de l’université de Sydney.

Qu’en pense Emy ?

Cette histoire je l’ai d’abord lu sur la plateforme Wattpad et je suis littéralement tombée sous le charme. J’attendais vraiment avec impatience qu’il soit disponible en papier et dès que l’auteur a annoncé qu’il était possible de le commander, je l’ai directement commandé. Je dois avouer que même après l’avoir relu plusieurs fois sur Wattpad, j’ai ressenti une fois de plus la même chose en le lisant une nouvelle fois.

Alouette Camden a un rêve : travailler dans un studio américain. Alors qu’elle obtient son diplôme de Character Design et qu’elle est plus proche de son rêve que jamais, elle va devoir revoir ses plans. Elle a obtenu un 9/20 en anglais et pour « corriger » cette note, elle va devoir effectuer une remise à niveau à l’étranger afin de perfectionner son anglais. C’est comme ça qu’Alouette se retrouve à Sydney, même si l’Australie n’était pas son premier choix. Son année aurait pu se dérouler sans problèmes si elle avait cédé sa place à Eliott Idgen au Starbucks car c’est ainsi qu’elle s’est mis à dos la bande la plus hostile de l’université de Sydney, notamment Luke Hammersmith.

Au fur et à mesure, on découvre non seulement qui est Alouette, mais on la voit surtout évoluer, changer et grandir. On grandit avec elle durant son année en Australie. On sourit avec elle tout comme on est triste avec elle. Alouette est une personne généreuse, gentille et énormément attachante. Elle fait face à des obstacles, elle rencontre des personnes qui vont changer sa vie.

Concernant Luke, même s’il a un comportement hostile vis à vis de Alouette, c’est difficile de ne pas s’attacher à lui. On ne fait pas seulement la rencontre d’un personnage froid, distant et méchant, c’est tellement plus que ça. Je ne veux pas en dire trop mais c’est justement ça qui fait que l’on s’attache à lui.

J’ai eu un coup de cœur qui s’est une fois de plus confirmé pour le personnage de Nigel, un des meilleurs amis de Luke. Ce personnage est celui qui m’a le plus touché, il est tendre, gentil et drôle.

C’est une histoire qui redonne le sourire et qui fait rire comme pleurer. Elle nous redonne espoir et nous permet de continuer de croire en nos rêves, nous montrant que quoi qu’il arrive on ne doit jamais abandonner. C’est une histoire merveilleuse et magnifique, j’ai aimé la relire une nouvelle fois et je sais que je la relirais encore car j’aime vraiment le style d’écriture, l’originalité mais surtout ce que transmet et fait ressentir cette histoire. On y fait la rencontre de personnages tous autant attachants les uns que les autres et l’on passe un excellent moment avec eux. C’est un coup de cœur. 

Citation : 

« Aimer ce n’est pas seulement embrasser ou tenir la main d’une personne, c’est se lier à elle, se soucier d’elle, se soutenir, l’épauler. »

Ma note :

5/5

Où le trouver : 

TheBookEdition

3 réflexions sur “Chronique n°199 : A year with Kangarooes, de Juliet Kactus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s