Chronique n°302 : Alice au pays des casseroles, Maud Brunaud.

Alice-au-pays-des-caerolesÉditions Marivole // Sortie : 27 septembre 2018.

Résumé,
 Il était une fois… Moi ! Alice ! jeune femme douce et timide dans la trentaine (on ne demande JAMAIS son âge exact à une femme !). Célibataire. 90/60/90 (enfin, à peu près… à la louche quoi ! à la bonne grosse louche !). De loin et sans lunettes, on me dit que je ressemble assez à Émily Blunt… Heureuse propriétaire d’un chien-saucisse et de deux perruches. Je demeure en pleine campagne berrichonne où je tiens le restaurant familial depuis que maman (contrainte et forcée) m’a passé la main. Je bous souvent intérieurement et je ne sais pas pourquoi je n’arrive jamais à me lâcher ! C’est un peu comme si le chanteur de Kiss était coincé dans le corps d’Édith Piaf ou comme si on voulait apprendre à mordre à un ours en peluche. Je ne suis donc ni une princesse de conte de fées ni une icône mode du XXIe siècle à la Kim Kardashian, vous l’aurez peut-être remarqué… Ainsi, commence « l’histoire de ma vie » ! Jusqu’ici, je me suis toujours évertuée à ne pas me montrer trop gourmande et j’ai goûté, avec parcimonie, aux plaisirs de la vie. Mais, un jour, mon petit château de convenances et de solitudes s’est envolé aux quatre vents… tout ça à cause d’un food-truck installé devant ma porte et de son séduisant propriétaire !

Ce qu’en pense Julie,

Je tiens à remercier les Éditions Marivole pour le service presse de ce livre.

Alice est une chef cuisinière dans un petit village. Qui dit petit village dit que tout le monde connaît tout le monde. On découvre une Alice qui s’affirme de plus en plus au fil des pages alors qu’au début du livre elle a plus de mal, surtout face à sa mère. On rencontre aussi le personnage de Constance, la mère de Alice. Elle paraît un peu « méchante » car elle aime décider et donner son avis sur tout et pour tout.. Gabriel tient un food-truck et décide de s’installer devant la restaurant de Alice. C’est un mec finalement assez gentil et discret au premier abord. Les autres personnages secondaires sont aussi sympa et donnent une rythmique au livre.

Le personnage de Alice est vraiment amusant et ces répliques pleines d’humour nous permettent de passer un agréable moment de lecture. C’est un roman très rafraichissant, sans prise de tête et plaisant à lire. Il ne se passe rien d’incroyable mais c’est un livre léger et simple comme je les aime parfois. Et puis pour une fois qu’un livre ne m’a pas fait pleurer et ce n’est pas le manque d’émotion, c’est juste que c’est livre qui n’a pas ce but et je vous le promet : ça m’a fait du bien haha ! Il y a une petite part de suspens dans ce roman avec la recherche du corbeau. Le mystère s’est facilement résorbé pour moi, mais j’ai trouvé cette petite intrigue intéressante car cela donne une dynamique au livre.

Je le recommande sans problème pour les fans de lectures douces et légères. Je pense par exemple que c’est une lecture de plage par excellence ou tout simplement une lecture doudou à lire au coin de feu tranquillement.

Citation : « La vie va vite parfois, si vite que l’on n’a pas vraiment le temps de s’appesantir sur les petites choses qui font, pourtant, tout le sel et l’attrait de notre court passage ici-bas. »

4/5

Où le trouver :
Lien Fnac
Lien Amazon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s