Chronique n°304 : Baby Random, tome 1, Gaïa Alexia.

baby-random-1086437-264-432

Hugo Poche, New Romance, 400 pages / Date de sortie : 11 octobre 2018.

Résumé :

L’imprévu pourrait être sa plus belle surprise !

Il est 10 h 30 quand son patron arrive au café dans lequel travaille Célia. Il lui fait un sourire et l’invite une fois de plus à dîner. Mais Max est Français, et la réputation des Français pour briser les cœurs n’est plus à faire… Quelle excuse va-t-elle pouvoir trouver pour l’éviter ? Et si elle mettait ses préjugés de côté, Célia ne serait-elle pas surprise ? Il est 11 h 05. Célia est debout derrière sa caisse. Il va arriver, elle le sait. Il vient tous les jours depuis un an, toujours à la même heure. Il ne dit pas bonjour, ne sourit pas, ne la regarde pas et commande toujours la même chose. Célia se maudit de n’être qu’une petite serveuse dans le décor de cet homme d’affaires. Pourquoi aurait-il envie de la regarder, après tout ? Et si le sort décidait de se mêler de la vie amoureuse de Célia Fowell et de tout renverser sur son passage telle une tornade dans un magasin de porcelaine ?

Ce que pense Ludivine :

J’avais adoré la saga Adopted Love, j’étais donc impatiente pour cette nouvelle saga.

Celia n’a pas eu beaucoup de chance dans la vie et ne roule pas sur l’or. C’est pourquoi elle travaille dans un salon de café. Mais alors que son patron l’aime beaucoup, elle est plutôt attirée par son client de 11h05. Il ne la remarque pas jusqu’au jour où il relève enfin la tête de son téléphone.
Mais Celia bien une chose qu’elle chérît, c’est sa relation avec sa voisine de palier, qu’elle considère comme sa grand-mère. Alors quand cette dernière lui demande un service, elle ne peut pas refuser mais tout va changer quand elle se rend compte que ce service c’est d’assister à la même soirée que son client mystérieux.

Je ne peux pas trop vous expliquer car ça serait vous spoiler l’histoire. En effet, il ne faut pas être né de la dernière pluie pour savoir comment va se dérouler l’histoire, elle n’est pas si originale. Mais ce que j’ai adoré, ce sont les personnages et leurs liens. Celia est une jeune femme paumée et fauchée. Mais elle est très courageuse, j’ai beaucoup eu d’empathie pour elle et m’a beaucoup touché. Roman est un homme arrogant et riche, mais cela ne l’empêche pas de souffrir de son passé, et c’est auprès de Celia qu’il trouve refuge. Malgré ses actes, on ne peut pas le détester. Mais la palme du meilleur personnage en mon sens revient à Mona, la voisine de Celia, cette vieille femme qui nous touche bien plus que nécessaire. Elle peut être odieuse, sarcastique, elle peut gueuler sur tout le monde, cette femme a le coeur sous la main et ne veut que le bien être de ceux qu’elle aime. Même si elle ne l’avouera jamais.

L’écriture de l’auteure est toujours aussi simple, légère et addictive qu’elle nous plonge avec délice dans le quotidien des personnages. J’ai adoré ce premier tome et je suis impatiente de lire le second qui s’annonce tout aussi mouvementé.

Ma note :

4/5

« Ses lèvres chaudes qui frôlent ma peau… Oubliez les œufs et apportez-moi des pièces de bœuf, je peux tout cuire ! »

Où l’acheter :

Amazon.

Fnac.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s