Chronique n°307 : À première vue, Colleen Hoover.

a-premiere-vue-1109769-264-432

Hugo Roman, 340 pages / Date de sortie : 11 octobre 2018.

Résumé :

Certaines erreurs méritent d’être pardonnées

Merit Voss sait qu’elle est une fille un peu bizarre. Elle collectionne, par exemple, les trophées qu’elle n’a pas gagné. C’est en voulant en acquérir dans une brocante qu’elle fait la connaissance d’un séduisant jeune homme, Sagan. Il lui plaît immédiatement mais elle va vite réaliser que la situation risque d’être un peu plus compliquée qu’elle ne le pensait et que l’alchimie qu’elle a cru percevoir entre eux, a peu de chances de se développer.

Rien n’est jamais simple dans la famille Voss. Ses parents sont séparés officiellement mais vivent encore sous le même toit, celui d’une ancienne église désaffectée. Son père a épousé l’infirmière de son ex-épouse, qui l’a assistée lorsqu’elle a eu un cancer. Ses frères et soeurs ont des traits de caractère qu’elle n’apprécie pas et qui le rendent aussi étranges que leurs parents. Merit ne supporte plus cette famille dont elle juge sévèrement chaque membre.

Mais, le pire est peut-être à venir quand elle découvre que les apparences sont peut-être trompeuses. Quand la vérité se dévoile, lorsque des secrets bien gardés commencent à émerger,

Merit est confrontée à une tâche difficile : remettre toutes ses certitudes en question.

Ce que pense Ludivine :

Vous le savez maintenant, je voue un culte aux livres de Colleen Hoover, elle fait partie des auteures dont je sais pertinemment que je vais aimer chacun des livres, celui-ci n’a pas fait exception à la règle.  

À première vue c’est l’histoire de Merit qui vit dans une famille assez complexe et dans un lieu pour le moins insolite. Alors qu’elle flânait dans son magasin préféré, elle rencontre un jeune homme intriguant : Sagan. Leur rencontre sera des plus particulières et gênante, malheureusement ils vont se revoir très souvent car Sagan sort avec la soeur jumelle de Merit. 

À première vue est une histoire complexe, elle n’est pas dérangeante en elle même, mais c’est la relation des personnages entre eux qui dérangent légèrement, on a du mal à comprendre comment les êtres d’une même famille peuvent se détester autant. Merit est une ado qui est entourée de toute sa famille, mais qui pourtant se sent extrêmement seule, incomprise et invisible. Personne ne lui porte de l’attention, même sa soeur jumelle. Quant à Sagan c’est un jeune homme énigmatique, mystérieux mais pourtant adorable, compréhensif et qui veut le bien de tous. C’est un peu son but quand il intègre la famille de Merit.

À première vue comme son nom l’indique on pourrait croire qu’à première vue c’est l’histoire d’une famille dysfonctionnelle et problématique où aucun des membres ne se supportent, mais c’est bien plus que cela. Il faut regarder en une seconde fois pour se rendre compte qu’il y a beaucoup de secrets et de choses non dites, c’est ce qui fait qu’ils préfèrent se tirer vers le bas au lieu de s’entraider. Mais l’acte de Merit va remettre les pendules à l’heure, les secrets seront avoués, mais malgré tout elle ressentira toujours un certain besoin.

Les livres de Colleen Hoover nous emmène toujours dans des univers différents les uns des autres, celui ci est tout aussi addictif et fort en émotions. En effet, nous vivons à travers Merit, cette jeune femme perdue, délaissée, triste et en colère, alors nous passons par la joie autant que par la tristesse, on rit et on pleure avec le personnage principal. C’est un livre différent, pas réellement basé sur la romance (si c’est ce que vous recherchez ce livre de Colleen Hoover n’est pas pour vous) mais plus sur la psychologie des personnages, c’est un livre rempli des histoires des personnages aussi fortes les unes que les autres. Ce n’est pas mon préféré de l’auteure, mais je l’ai tout de même adoré car au final on ne peut pas comparer les livres de cette auteure, ils sont tous différents avec chacun une morale différente à la fin. Je vous laisse trouver celle de ce livre, mais un petit indice : ne jamais juger. 

Ma note : 

4,5/5

« Ne vis pas pour que ta présence se remarque mais pour que ton absence se ressente. »

Où le trouver : 

Amazon.

Fnac.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s