Chronique n°358 : Paris by Night, Robyne Max Chavalan.

Hugo & Cie / Hugo Poche
Sortie : décembre 2018.

Résumé,

Cinq nuit, cinq sens… une passion ?
Circée est danseuse au Crazy Horse. Son métier : faire rêver, la nuit, à la lueur tamisée des lumières de cabaret…
Mais lorsqu’un homme mystérieux vient l’observer à chacune de ses représentations, son monde bascule. Surtout lorsqu’il se décide enfin à l’aborder et lui propose de passer cinq nuits blanches avec lui. Cinq nuit, pour explorer chacun des cinq sens… et découvrir qui elle est vraiment.

Ce que pense Julie,

À peine après avoir vu la couverture et lu le résumé j’ai tout de suite trouvé ce livre très mystérieux et intriguant. J’ai donc très vite et craqué et je dois dire … que je ne regrette ABSOLUMENT PAS !

Je suis facilement rentrée dans cette histoire surtout grâce à son côté mystérieux. Qui est « l’homme ? » appelé aussi IL, qui est vraiment Circée (Paris) ? Pourquoi IL veut à tout prix Circée (Paris) ? Beaucoup de questions qui nous donnent envie de tourner les pages les unes après les autres sans quitter cet univers de sensualité, de secrets et de mystère. C’est un roman que j’ai trouvé très rapidement captivant avec des personnages curieux, que ça soit celui de Adam ou celui de Paris. Les personnages donnent une certaine tension au récit et c’est ce qui tient le lecteur en haleine, il y a une intrigue très plaisante et intéressante pour le lecteur. Paris / Circée est danseuse professionnelle au cabaret Night Birds et doit malheureusement vivre avec un certain passé sur ces épaules… Mais au fil des pages on découvre surtout une femme forte, combattante et courageuse qui a décidé d’être comme elle est et de s’assumer. Adam est mystérieux, beau, plutôt un mâle dominant et assez pénible au premiers abords. Le mélange de ces deux personnages va alors être assez intense en partie par leur attirance mais aussi en émotions et en sentiments.

C’est donc une histoire très intense, sensuelle et assez torride qui nous réchauffe un peu pendant que les températures extérieurs baisses.

Je ne connaissais pas Robyne Max Chavalan avant ce livre donc je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre au niveau du style et de l’écriture. J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’autrice que j’ai vraiment trouvé captivante, addictive et envoutante du début à la fin.

Citation : « Car quelque part, IL est comme nous. Inaccessible. C’est là toute la force du fantasme et du désir. »

4,5/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°358 : Paris by Night, Robyne Max Chavalan.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s