PREMIÈRES LIGNES #45

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de Julie :

Ce qui arriva par le suite ne m’étonna pas. Cela faisait un moment que je l’observais. J’avais du temps pour cela.

Que les choses soient claires. Ma vie me convenait à merveille et je ne souhaitais pas la voir changer. Je menais une existence réjouissante, rien ne me manquait.

Je ne m’ennuyais jamais. Je cherchais inlassablement quelle serait la prochaine personne dans ma ligne de mire. Je pouvais u consacrer des heures sans éprouver la moindre lassitude. Je m’amusais tellement… Parfois, je riais aux éclats, même si, bien sûr, peu nombreux étaient ceux qui pouvaient m’entendre.

Les meilleurs moments étaient ceux où je décidais d’intervenir. Je mettais un point d’honneur à varier mes actions. Je ne voulais pas me montrer répétitive. J’étais comme une artiste, et mon œuvre occupait toute ma vie.

Du moins, c’est que ce j’affirmais à l’époque.


La chronique est disponible si vous le souhaitez : Signe particulier : Transparente, Nathalie Stragier.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s