Chronique n°375 : Single Daddy: Try me if you can, Phoebe Campbell.

Éditions addictives
Sortie papier : 17 janvier 2019.

Résumé,

Mauvais timing, sexy conséquences… Mary Jane, que tout le monde appelle MJ, croque la vie et les hommes à pleines dents. Elle ne s’embarrasse pas des conventions, tout lui sourit, et c’est très bien comme ça ! Jusqu’au jour où elle se demande si le sexe n’est pas une addiction chez elle et décide d’entamer une thérapie. Alors que MJ doit se sevrer et renoncer quelque temps aux hommes, le destin met le beau Heath sur son chemin. Heath est musicien, mystérieux, irrésistible… et père d’un petit garçon. MJ n’a pas le droit de craquer. Heath, de son côté, a bien trop souffert pour laisser entrer quelqu’un dans sa vie et celle de son fils. Mais le désir se transforme bien vite en obsession… Quand la tentation est trop forte, le meilleur moyen d’y résister, c’est d’y céder, pas vrai ? L’essayer, c’est l’adopter !

Ce que pense Julie,

On retrouve ici les personnages de MJ (Mary Jane) et de Heath. MJ est une jeune femme pleine de vie, dynamique et surtout dragueuse compulsive. Elle a brisé de nombreux coeurs et n’a jamais vraiment éprouvé de remords par le passé. Mais voilà que c’est le soir de la Saint-Valentin et qu’elle se retrouve toute seule, sans petit ami et surtout sans amis qui fêtent tous la Saint-Valentin en couple. Heath est un musicien passionné qui créer aujourd’hui des BO de films ainsi que d’autres musiques pour les films. Avant il faisait partie d’un groupe assez connu mais aujourd’hui sa vie est bien différente…

J’ai trouvé les personnages incroyablement passionnants et attachants. Que ça soit pour MJ et Heath mais aussi pour le petit Vasco. Ce sont des personnages qui ont besoin de se reconstruire et d’avancer en réparant le passé. Ils ont tous les deux des choses à régler pour vivre une vie meilleure mais ne peuvent s’empêcher d’être très attirés l’un par l’autre. C’est une histoire très addictive qui se lit vraiment rapidement : je l’ai lu en une soirée et une nuit.. je ne pouvais vraiment pas dormir avant d’arriver à la fin ! Merci pour cette Saint Valentin passé à vos côtés MJ et Heath ! :p

J’ai découvert l’autrice avec son livre « Fast » que j’avais beaucoup aimé, donc je suis vraiment ravie d’avoir pu retrouver son univers ici. L’écriture est toujours aussi fluide et facile à lire et son style est toujours très plaisant. De plus la fin est vraiment belle et très touchante.
C’est donc une romance vraiment très sympathique à lire. L’histoire est rafraichissante, sans prise de tête et drôle mais aussi touchante par l’histoire et le passé des personnages.

Citation : «  C’est peut-être ça, le vrai changement. Avant, pour moi, être libre signifiait être seule. Désormais, la liberté veut dire choisir en conscience. »

4,5/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Fnac

3 réflexions sur “Chronique n°375 : Single Daddy: Try me if you can, Phoebe Campbell.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s