Chronique n°516 : Unzipped tome 1 : Love in lingerie, Alessandra Torre.

Hugo Roman
Sortie : 4 juillet 2019

Résumé,

Je l’ai engagée pour remettre ma société à flot, pour que Marks Lingerie reprenne vie. Je n’attendais pas d’elle qu’elle devienne mon amie. Je ne m’attendais pas à tomber amoureux. La règle numéro un dans les affaires est de ne jamais toucher à ses employées. Je crois qu’il en existe une seconde – ne pas tomber amoureux de son meilleur ami. Ces règles ignorent les courbes de son corps – ou la manière dont sa respiration change lorsque je lui retire sa petite-culotte ou que je défais la fermeture éclaire de mon pantalon. Avertissement : ce standalone est bourré de tension sexuelle, d’une alchimie démente, et de suffisamment de surprises pour vous garder scotcher entre ses pages, sans pouvoir vous en libérer. Il pourrait bien vous distraire de votre vie et requiert de petites culottes de rechange.
« Si cette femme était de la lingerie, je l’aurais retirée sans ménagement et lui aurais montré à proprement parler qui est le boss. »

Ce qu’en pense Julie,

On découvre ici Trey Marks qui est le patron de Marks Lingerie. C’est un homme sûr de lui, avec de fortes idées, qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense, qui a une vie très occupée et surtout qui a des goûts particuliers en matière de vie sexuelle. À côté de ça nous rencontrons la belle Kate, qui est une femme déterminée et ambitieuse surtout depuis qu’elle a décidé de changer de société pour commencer un nouveau travail chez Marks Lingerie. Kate est une femme qui est finalement généreuse, gentille, patiente mais aussi et surtout : passionnée.

J’ai vraiment eu l’impression de survoler cette histoire sans réellement la vivre. Il me manquait quelque chose, une étincelle peut-être… mais surtout une histoire avec plus de détails, sans doute plus longue et avec donc une avancée moins rapide. Car nous avons souvent des « 2 mois plus tard… » ou « 4 mois plus tard » et j’admet qu’au fil du livre cela m’a légèrement ennuyée. J’ai tout de même apprécié de voir la relation évoluer dans le temps mais j’aurai aimé qu’il y est encore plus et vivre ce début d’histoire peut-être même en 2 tomes… parce que finalement en survolant l’histoire, je ne me suis pas tellement attachée aux personnages et surtout pas au personnage féminin. Ce que j’ai apprécié par contre dans ce livre c’est le côté érotique vraiment très bien retranscrit. L’autrice a su parfaitement jouer avec nos deux héros pour que le lecteur ressente le désir et l’attirance de chacun pour l’autre. Il y a par moment de belles paroles, sincères et touchantes et des émotions parfois très fortes. Alessandra Torre manie très bien les émotions et les sentiments de ses personnages et cela permet une lecture dynamique, touchante et addictive. Je ressors donc de cette lecture plutôt mitigée je le reconnais, mais peut-être tout simplement que le charme de cette histoire n’a pas opérée sur moi… Je pense tout de même que cette lecture peut plaire à un grand nombre, tout simplement parce que c’est sexy et addictif !

Citation :
« Si notre amour était une pièce de lingerie, ce serait un corset, lacé de façon si serrée qu’il vous couperait le souffle. »

3,25/5

Où le trouver :
Lien Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°516 : Unzipped tome 1 : Love in lingerie, Alessandra Torre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s