Chronique n°540 : Pour Me Sauver, Kalypso Caldin.

Hugo Poche, New Romances, 300 pages
Date de sortie : 12 septembre 2019

Résumé :

Depuis le drame qui l’a plongée dans le coma pour trois mois lorsqu’elle avait quinze ans, Sydney Blair a besoin d’aller toujours plus loin pour se sentir vivante. Adepte de la course à pied, cachant sa fragilité derrière une façade d’exubérance, elle enchaîne les paris avec les garçons pour tenter de ranimer ses sentiments.

Sa dernière cible : Nojan Saïdi, ténébreux biker qui fréquente la même université qu’elle. Sydney est bien décidée à le faire tomber dans ses filets en un mois.

Mais ce qu’elle ignore, c’est que Nojan lui aussi est marqué par la vie. Et que s’il pousse sa moto à une telle vitesse, c’est peut-être pour laisser derrière lui un passé tout aussi tragique que le sien…

Ce que pense Ludivine :

C’est le résumé qui m’a convaincu de lire ce livre car il mentionnait le fait que le personnage masculin était biker. Vous savez au combien j’adore les histoire de bikers, mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais, et j’ai été plus déçue que ce que je pensais de ma lecture. Je vous explique pourquoi.

Sydney a l’habitude de fuir ses démons et de jouer avec son coeur pour se sentir vivante. Quand elle revient chez son père sans une petite ville, elle fait la rencontre de Nojan. Il l’attire tout de suite, et il ne lui faut pas longtemps pour décider qu’il sera sa prochaine cible. Jouer pour se sentir vivante, c’est sa vision de la vie. Malheureusement, Nojan est déjà brisé, il n’a plus rien à perdre.

Si j’ai bien aimé l’intrigue sous la forme d’un défi, j’ai beaucoup moins accroché aux personnages et surtout à Sydney. C’est une jeune femme très intéressante et très intélligente. J’ai aimé son côté joueur, son insouciance et son côté barge. Mais j’ai moyennement aimé sa façon de voir la vie et de jouer avec les sentiments des autres. Elle m’a fatigué, pour être honnête haha. J‘admire son côté fonceur et son obstination, mais au bout d’un moment c’était un peu trop, selon moi.

Si je n’ai pas accroché au personnage de Sydney, j’ai plutôt bien aimé Nojan. Il n’est pas mon personnage coup de coeur de tout les temps, ni celui que j’ai le moins aimé. J’ai apprécié le rencontrer et apprendre à le connaitre. C’est un jeune homme plus que brisé, qui ne s’attache à personne et qui en veut à la vie. Il n’a plus goût à rien et se laisse vivre comme un pilote automatique. Alors, oui je suis d’accord pour le coup, l’obstination de Sydney était déterminante pour le secouer.

Je n’avais jamais lu une histoire de Kalypso Caldin et je ne peux pas renier qu’elle sait manier à la perfection la noirceur de ses personnages ainsi que leur humour. Je ne peux pas nier que Sydney m’a quand même beaucoup fait rire. Mais je m’attendais à autre chose. L’histoire est réellement originale et intéressante, mais autant j’aime que les personnages prennent du temps à apprendre à se connaitre, j’ai trouvé que c’était assez long pour le coup. Et dans le sens contraire, le dénouement s’est déroulé bien trop rapidement selon moi.

Néanmoins, cela reste mon propre avis et tous les goûts sont dans la nature. Je vous conseille donc de vous faire votre propre avis, car je le répète, c’est une histoire avec une intrigue réellement intéressante, avec beaucoup d’humour, et des personnages très bien travaillés et malgré tout attachants !

“Je courais jusqu’à ce que la brûlure de l’effort dans mes mollets, mes cuisses et mes poumons chasse ce sentiment de paralysie qui me submergeait. Jusqu’à ce que les émotions destructrices qui montaient en moi se trouvent anesthésiées. Ironique, quand on sait à quel point je devais lutter pour éprouver ne serait-ce que l’ombre d’un sentiment à d’autres moments.”

Ma note : 3/5

Où le trouver :

2 réflexions sur “Chronique n°540 : Pour Me Sauver, Kalypso Caldin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s