PREMIÈRES LIGNES #110

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de Julie :

Avett

– Ne t’en fais pas, Sprite, les bêtises, ça fait de belles histoires à raconter …

Quand j’étais petite, c’était ce que me disait toujours mon père de son ton bourru, mais plein d’humour. Lorsque j’avais grimpé à un arbre en dépit de son interdiction, par exemple. Et comme, les bêtises, je les accumulais, cette formule avait rythmé mon enfance. Sauf que j’avais grandi, et qu’aujourd’hui mes « bêtises » avaient des conséquences bien plus graves qu’un genou écorché ou un poignet cassé. Cette fois, mon père aurait beau me consoler à sa façon ferme et tendre, en m’appelant sa petite Sprite et en embrassant mes bobos, ça ne suffirait pas à me tirer d’affaire.

Car, ce bobo-là, il était énorme.

Il allait chambouler ma vie.

Ce bobo-là, c’était tout sauf une belle histoire.

Il risquait de marquer ma chute, de rompre le lien précaire avec mes parents et de compromettre tout mon avenir. Un avenir que j’allais bousiller après toute une vie de décisions plus désastreuses les unes que les autres.


Chronique : Clash : Passion coupable, Jay Crownover.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s