Chronique n°828 : Sans fautes, Maloria Cassis.

Hugo Roman
344 pages
Date de sortie : 5 novembre 2020

Résumé :

Sauront-ils conjuguer l’avenir à deux ?

Depuis plusieurs années, Charlène Lacroix tente d’oublier son passé en dévorant des livres, enfermée dans le domaine familial qui l’a vue naître. La vie lui a appris que s’attacher à qui que ce soit est un trop grand risque, elle veille donc à maintenir une distance de sécurité avec tous ceux qui pourraient réveiller son coeur.

De son côté, Alek Novakovic, joueur de handball promis à une grande carrière, se voit relégué du jour au lendemain dans un club de moindre envergure pour se remettre d’une blessure. C’est du moins ce qu’il affirme.

Entre Charlène et Alek, le contact est immédiatement explosif. Leur rencontre les renvoie à leurs faiblesses respectives et chacun devra accepter de s’ouvrir à l’autre pour se laisser une chance d’évoluer.

L’avis de Emy :

Nous découvrons une histoire classique mais qui fonctionne malgré tout.

Charlène est un personnage pour qui on a de la compassion. Elle a souffert du décès de sa mère et s’est renfermée sur elle-même. Charlène refuse tout attachant avec d’autres afin de ne plus souffrir. J’ai eu du mal à la cerner par moment. C’est une personne fragile, touchante par son passé. Je me suis plus attachée à Alek, son impulsivité, derrière ce côté secret, c’est quelqu’un d’attachant et de touchant. Il est protecteur, attentionné et l’on ne s’attache que plus à lui. Ils vont s’apprivoiser, se découvrir, s’aider.

Je m’attendais à quelque chose en plus. Peut-être parce que j’ai vu ce livre défiler sur les réseaux. Je suis un peu déçue par le manque de profondeur par instant. Mais attention, l’histoire reste plaisante à lire tout de même. La fin est un peu rapide par contre

C’est la première fois que je lisais la plume de Maloria Cassis. C’est une plume engagée, qui évoque de nombreux sujets avec une certaine précision. Une plume qui se lit facilement, qui est agréable et qui nous transmet des messages au travers son écrit. L’écriture nous fait ressentir de plusieurs émotions.

C’est une histoire sympathique, certes classique mais qui nous transporte avec ses personnages et ses émotions. C’est une romance qui nous fait sourire et passer un petit moment agréable.

Je remercie Fyctia et l’auteure pour ce service presse pour m’avoir permis de découvrir Charlène et Alek.

« Arrivé à destination, il a la gentillesse de m’aider à décharger. Une fois cela terminé, je prends conscience que je n’ai plus aucune raison de le retenir. Pourtant, j’aimerais encore passer du temps avec lui.

– Tu remercieras tes bras pour moi, lui dis-je, finissant par me décider à lui rendre sa liberté.

– Si je shoote moins fort à l’entraînement ce soir, j’expliquerai à ton père que je t’ai servi de larbin tout l’après-midi. D’ailleurs, je ferais mieux de filer avant d’être carrément en retard.

Et il s’en va, me laissant perplexe sur ces quelques heures passées ensemble. Je dois reconnaître qu’elles ont allégé mon cœur meurtri. »

3,5/5

Où le trouver :

Amazon

2 réflexions sur “Chronique n°828 : Sans fautes, Maloria Cassis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s