Chronique n°893 : Obsession, Christophe Ponsart.

Éditions Heartless
Sortie : 5 février 2021
Prix papier : 17 €
Prix ebook : 4,99 €

Résumé,

Jeanne Falquin se reconstruit d’un traumatisme psychologique depuis huit ans. Une reconstruction qui est mise à mal lorsqu’elle découvre sa chienne éventrée au milieu de son appartement, un soir en rentrant chez elle. Mais également quand elle reçoit un courrier l’impliquant dans de sombres desseins. Elle a toujours vécu dans la peur de voir ses barrières se fissurer. Les démons se réveillent et l’assaillent. Va-t-elle se battre ou renoncer comme elle l’a toujours fait ?

Damien Dutvi est jeune mais ambitieux. Malgré un manque de résultats qui impacte autant sa notoriété que ses relations professionnelles, il se jette corps et âme dans cette enquête avec l’ombre de son patron qui plane au-dessus de sa tête. Remettra-t-il en cause ses convictions ?

Il joue plus que sa vie sur ce coup. Il est minutieux, mais adhère également à l’improvisation. Il est en constante recherche d’attention. Et il se pourrait qu’il ait choisit à qui se confier…

Tous trois ont un point commun : une obsession.

Ce qu’en pense Julie,

Nous débutons l’intrigue sur un passage horrible qui nous permet néanmoins de rentrer directement dans l’histoire. Puis, continuons sur un autre dans le même genre… Le chien de Jeanne a été tué dans des circonstances monstrueuses dans son immeuble et un message va lui être laissé dans son appartement, de quoi faire peur à n’importe qui. Mais qui-est-ce ? Et surtout, pourquoi ? Madame Jeanne Falquin est de base une femme généreuse et gentille qui a dû se reconstruire au fil du temps, mais c’est aussi une Jeanne désemparée et perdue que l’on retrouve.

Rapidement, on va entrer dans la tête de la personne qui en veut à Jeanne, du méchant, tu tueur… et le découvrir à son tour. C’est une personne sombre, triste, qui a toujours survit, plutôt que vécue et qui ne pense pas vraiment de manière rationnelle. Jeanne lui procure des senstations inédites et qu’il ne peut oublier…

Et enfin, on a aussi le flic : Damien Dutvi, un personnage important aussi qui a même le droit à sa propre narration lui aussi. C’est un homme qui a besoin de travailler pour être stimuler, pour vivre, pour bouger… en bref son travail c’est toute sa vie et il veut être le meilleur dans son domaine.

On a donc, 3 personnages, 3 personnages différents mais 3 personnages qui sont liés. Pour le coup je dois dire que je trouve que le titre colle parfaitement au livre, c’est exactement une histoire d’obsession. L’auteur a réussi parfaitement à jouer avec nos nerfs en nous envoyant sur de fausses idées et de fausses pistes. Il y a la juste dose de suspens et de rebondissements pour un thriller et plus on avance dans le livre plus on espère comprendre et trouver le coupable. J’ai donc trouvé ce thriller assez captivant à lire parce que finalement dès les premières pages, on ne souhaite qu’une seule chose : passer les pages les unes après les autres pour en savoir plus. C’est donc une bonne réussite pour ce thriller que j’ai trouvé facile à lire, qui retourne un peu l’estomac par moment… mais qui nous fait aussi vivre une folle enquête avec certains personnages plus ou moins attachants. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur et je le relirai encore avec plaisir (enfin, tout est relatif quand on parle de thriller haha). Je vous conseille carrément si vous êtes un fan de polar ou thriller !

Service presse avec les Éditions Heartless. (Merci pour l’envoi)

Citation,

4,5/5

Où le trouver :
Lien Amazon (ebook)
Lien Amazon (papier)
Lien Fnac

3 réflexions sur “Chronique n°893 : Obsession, Christophe Ponsart.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s