Chronique : La fête des amoureux, Paul Marram.

LIBRINOVA
Sortie : 14/06/2021
Prix ebook :
0,99 €
Nombre de pages : 51

Résumé,

L’amour au travail entre deux êtres que tout oppose… Un amour qui reste silencieux, enfoui, qui ne s’exprime jamais pour ne pas ruiner les couples, ne pas perturber la vie professionnelle. Il est tellement réprimé qu’on pourrait croire qu’il n’existe pas. Pourtant, il agit comme un tsunami émotionnel. Comment passer le mur de l’intimité quand chacun joue un rôle ? Pour répondre à cette question, La Fête des amoureux explore le journal intime d’une jeune femme à la croisée de plusieurs destins. Elle est aimée autant qu’elle l’aime, cependant la réciprocité n’est jamais au rendez-vous.

Ce qu’en pense Julie,

Je ne connais pas l’auteur puisque je ne l’ai jamais lu, mais je suis toujours contente de découvrir de nouvelle plume. Le résumé donne plutôt envie, donc je me suis lancée dans le livre avec curiosité.

Comme le dit le résumé, nous pivotons ici autour de l’amour, l’amour entre deux personnages, l’amour à sens unique, l’amour non réciproque, l’amour dans tous les sens… un sujet de livre plutôt sympa mais surtout qui parle à tout le monde ! C’est un sujet qui touche chaque lecteur, pour lequel on se pose des questions au quotidien, auquel on réfléchit… en bref, le sujet du livre est bien choisi !

Je ressors de ma lecture légèrement déçue et mitigée, pas qu’elle soit mauvaise en elle-même, mais je ne m’attendais pas à ça. J’ai un peu eu l’impression de survoler l’histoire sans vraiment entrer dedans, du début à la fin, ce qui est dommage car de base, c’est un livre qui a un bon potentiel. On ressent le travail et l’amour derrière ce livre mais il manque un petit quelque chose à mes yeux… le sujet est intéressant, les personnages plutôt bien exploités (même si j’aurai aimé que ça le soit encore plus) et on comprends assez bien le message que veut nous faire passer l’auteur. Cependant, je pense qu’il aurait fallu aller encore plus loin, peut-être aussi qu’un peu plus de pages auraient aidé, mais aussi un peu « d’actions ». Finalement, il ne se passe pas grand chose et ça manque un peu de détails pour que ça me plaise, à moi. Cela dit, nous sommes tous différents et je suis sûre qu’il peut plaire à d’autres lecteurs. Comme je le disais un peu plus haut, le livre n’est pas mauvais du tout, le récit est travaillé, bien écrit et les bases du livre sont intéressantes. Peut-être que ce n’était juste pas un livre pour moi ?

L’écriture est vraiment le point fort de ce livre puisque la plume est douce, simple, fluide et facile à lire mais aussi prenante. C’est ce qui m’a maintenu jusqu’au bout et je suis tout de même ravie de l’avoir lu entièrement. Peut-être que je devrais retenter avec un autre livre de l’auteur ? Je ne sais pas, à avoir, mais pourquoi pas ?!

Un livre avec certes quelques points négatifs pour moi, mais surtout un vrai potentiel !

Livre reçu dans le cadre du prix des lecteurs librinova.

Citation,

« Je vois des obstacles partout, je m’interdis d’aimer.
Un sentiment contradictoire me vrille le ventre : je suis folle de lui, tout mon être le réclame, je lui plais et pourtant, au fond de moi, je ne parviens pas à attacher de l’importance à ce que je ressens, je n’y crois pas vraiment, comme si je n’avais pas le droit; les autres oui, mais pas moi. »

« Ça serait tellement merveilleux d’être aimée comme je suis. C’est aussi pour cette raison que j’ai l’impression qu’on se comprend au-delà des mots, ce n’est pas seulement intellectuel. »

3/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique : La fête des amoureux, Paul Marram.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s