Chronique : Le coloc de mon frère, Isla A. Rowley.

ÉDITIONS ADDICTIVES
Sortie : 2 novembre 2021

Prix ebook : 4,99 €

Résumé,

Partager une coloc avec la sœur de son meilleur pote ? Mauvaise idée !
Néoh partage un appart avec son ami de toujours, en Italie, où ils vivent depuis cinq ans. Le soleil, la dolce vita, les rives du lac de Garde, les filles… Il mène, en apparence, une vie de rêve ! Jusqu’au jour où débarque Auréa, la sœur de son coloc. La dernière fois qu’il l’a croisée, elle avait 16 ans. La dernière fois qu’il l’a croisée… elle n’était pas aussi troublante. Très vite, Néoh comprend qu’il doit étouffer ce désir dévorant que la jeune femme attise sous sa peau. Mettre des barrières entre elle et lui s’il ne veut pas craquer devient alors une question de survie. Sauf qu’Auréa est… trop solaire, trop piquante, trop à l’aise dans ses baskets. Terriblement sexy. Et surtout bien décidée à le provoquer ! Seulement, il a de très bonnes raisons de la tenir à distance, des raisons qu’il ne lui avouerait pour rien au monde. Et que son meilleur ami, le frère d’Auréa, se chargera de lui rappeler. Entre eux, c’est impossible. La petite sœur de son meilleur ami lui est inaccessible. Interdite. Néoh en a parfaitement conscience alors… pourquoi crève-t-il tant d’envie qu’elle lui cède ?

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Néoh, pénible comme pas possible, arrogant, sûr de lui, vulgaire, jaloux, torturé, hésitant. Il aime avoir une femme différente dans son lit chaque soir, ne cherche pas à s’attacher à qui que ce soit et le fait savoir haut et fort. ll est canon et il le sait… autant dire qu’il en joue un peu trop. À côté de lui, nous avons le personnage de Auréa, une jeune femme avec son petit caractère, têtue, déterminée, courageuse. Elle vient vivre en Italie pour retrouver son frère qu’elle n’a pas vu depuis des années. Évidemment, elle amène avec elle son adorable animal de compagnie… qui va faire quelques bêtises aussi au passage. Auréa est une jeune femme sympa, bonne vivante, passionnée, bienveillante envers les gens qui l’entourent, qui ne se laisse pas faire, qui se donne à fond dans ce qu’elle fait mais aussi pour les gens qu’elle aime. C’est une femme assez touchante dans sa manière d’être.

Nos personnages ont une relation toxique et (trop) passionnelle au début, ils se repoussent, s’attirent, se font ressentir des émotions contradictoires, se disputent… mais clairement ils se poussent un peu à bout chacun. On ressent facilement qu’il y a quelque chose de très fort entre eux, mais finalement on ne peut s’empêcher de se demander si ça va les rapprocher ou les déchirer complètement…

C’est une histoire vraiment intense et très forte qui va faire douter et hésiter nos personnages du début à la fin. Et autant dire que ça va aussi être les montagnes russes pour nous, les lecteurs. Donc petit coeur a fait quelques bonds… beaucoup même ! Même si le sujet du livre ne paraît clairement pas hyper original, l’autrice a réussi à créer une histoire un peu différente et avec des personnages intéressants, que ça soit Auréa et Néoh mais aussi les personnages secondaires qui ont tous une grande importance !

« Le coloc de mon frère » est une romance assez surprenante avec quelques rebondissements, des moments sombres, quelques joutes verbales, des personnages intenses. Clairement, je n’ai pas trop réussi à m’attacher aux personnages et c’est dommage mais malgré tout, j’ai apprécié découvrir cette histoire. J’ai aimé voir Auréa et Néoh évoluaient au fil du livre, découvrir Néoh se battre contre lui-même, le voir apprendre de son passé… même si c’est un personnage difficile, j’ai trouvé que l’autrice l’avait bien traité et avec beaucoup de profondeur ce qui nous permet de ressentir forcément de l’empathie pour lui malgré son comportement peu flatteur.

Ne vous attendez pas ici à une histoire toute mignonne, car ce n’est pas le cas. Cela dit, j’aime toujours autant l’écriture de Isla A. Rowley qui est très addictive, captivante, facile à lire et fluide. Autant dire que ce livre n’a pas fait long feu avec moi haha, une fois lancée, j’avais vraiment envie de connaître la fin de l’histoire.

Une histoire vraiment riche en émotions, intense, sombre, prenante et assez surprenante ! Je ne m’attendais pas forcément à ça en achetant ce livre mais j’en suis ravie.

Citation,

« — Lorsque l’on veut affronter une vague, on évite de la prendre de plein fouet, Auréa. On plonge de façon à passer dessous. Tu sais, pour éviter le rapport de force. »

4/5

Où le trouver :
Lien Amazon

4 réflexions sur “Chronique : Le coloc de mon frère, Isla A. Rowley.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s