Chronique : Écrire jusqu’à l’aube, Cendrine Leroy.

LIBRINOVA
Sortie : 20/12/2021
Prix ebook : 0,99 €

Résumé,

Anna a vingt ans quand sa vie bascule. Chaque jour qui passe l’enlise un peu plus dans sa douleur. Pour survivre, elle choisit la fuite et part enterrer son chagrin dans les montagnes. Dans ce chalet du bout du monde, elle va écrire, beaucoup, et aimer, aussi. Mais sera-t-elle prête à voir au-delà des apparences ?

Quand le destin s’en mêle, le passé reprend vie.

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons le personnage de Anna, une jeune femme qui vit un immense drame dans les premières pages du livre. Elle a une vingtaine d’année et ce drame va la faire douter, la fragiliser, la faire pleurer… mais surtout il va changer sa vie à tout jamais et la rendre plus forte qu’elle n’aurait jamais pu l’imaginer ! 

J’ai adoré l’écriture de l’autrice qui est d’une justesse et d’une douceur incroyable. C’est également fluide, facile à lire et simple mais avec toujours beaucoup d’émotions. Cendrine Leroy nous amène dans son histoire avec une grande facilité, en à peine quelques pages j’ai été complètement immergé dans l’histoire. De plus, l’histoire de Anna a beaucoup résonné en moi par mon histoire personnelle. C’est d’ailleurs sûrement pour cela que ça m’a autant touché. Anna m’a rendu nostalgique mais elle m’a aussi et surtout fait réfléchir.

Le personnage principal va alors utiliser l’écriture pour avancer, pour grandir et pour travailler sur elle-même. L’écriture va l’a faire évoluer et lui faire comprendre de nombreuses choses, ce que j’ai trouvé émouvant et intéressant. On va donc suivre Anna au fil des jours et des semaines et la fin du livre est juste incroyable et inattendue. Et finalement, aurions-nous pu imaginer une meilleure fin que celle ci ? C’est pour moi une très très bonne histoire avec des détails et quelques analyses qui permettent d’avoir un peu plus de profondeur mais aussi d’amener un peu de « magie » et d’espoir.

Je vous recommande carrément cette histoire si c’est un genre qui vous plait. J’ai en tout cas été très conquise par ma lecture qui m’a fait ressentir tout un tas d’émotions et de sentiments. Je relirai probablement l’autrice à nouveau avec un grand plaisir. 

*Service presse : merci à l’autrice pour l’envoi.

Citation,

« Même si aujourd’hui j’aspire à cette immobilité, j’ai peur du vide. J’ai le vertige du temps. Comme si ma vie allait s’arrêter là. Un envoûtement obscur qui anéantirait toute fatalité, toute destinée. À vivre seul ainsi avec soi-même, ne devient-on pas fou ? Ou follement heureux ? Je veux croire que cette vie me sauve de la folie dans laquelle ce monde nous emmène. »

4,75/5

Où le trouver :
Lien Librinova

Une réflexion sur “Chronique : Écrire jusqu’à l’aube, Cendrine Leroy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s