Chronique : Nos cicatrices, Rose Matthews.

Auto-édition
366 pages
Sortie : 06/05/2022

Résumé :

« Certaines cicatrices sont invisibles, mais n’en sont pas moins douloureuses. »

Quand Léna emménage en région parisienne, elle ne tarde pas à découvrir que son nouveau logement est mal isolé. Elle entend tout ce qui se passe chez son voisin, charmant, au demeurant, si l’on oublie ses horribles cauchemars à répétition.
Le problème, c’est que l’inverse est vrai et que Nathan est aux premières loges pour assister aux remontrances que la mère de Léna ne manque pas de faire à cette dernière à chacune de ses visites hebdomadaires.
Très vite, cet ancien militaire comprend que si certaines de ses cicatrices sont physiques et visibles, celles de Léna sont plus profondes et invisibles.
Il décide alors d’aider la souris à tenir tête au dragon, sans savoir encore que ce petit bout de femme lui permettra de retrouver le goût de vivre.

L’avis de Emy :

J’ai découvert cette histoire sur Wattpad début octobre et j’ai tout de suite été happée par le récit. J’ai pris énormément de plaisir à lire la version éditée et ce livre fait partie de mes plus grands coups de cœur de 2022, c’est certain !

Nous découvrons Léna qui emménage dans un nouvel appartement. Elle souhaite s’éloigner de sa mère et prendre son indépendance. Sauf que ce ne sera pas aussi simple et en plus, c’est un appartement qui laisse tout entendre tant les murs sont fins. C’est ainsi que Léna entend tout ce que fait son voisin, Nathan, et que Nathan entend tout ce que la mère de Léna peut lui dire.

Ce sont tous les deux des personnages très attachants qui sont bien construits. Ils nous touchent profondément. Léna va peu à peu prendre conscience que ce que lui fait subir sa mère n’est pas normal, que c’est nocif. J’ai adoré voir Léna évoluer, s’éveiller. Tout comme, j’ai aimé suivre Nathan. Il y a une grande résilience, mais aussi une reconstruction dans le récit parce que ces deux personnages vont s’aider et se « soigner ». La relation entre Nathan et Léna est très touchante, sensible et belle !

Le rythme est prenant avec de nombreux rebondissements. Je n’ai pas pu poser le livre et je devais le finir parce qu’il est addictif. On veut savoir ce qu’il va arriver, on veut découvrir la suite pour nos deux protagonistes.

Les blessures et les cicatrices peuvent être visibles et physique, mais aussi invisibles et psychologiques. Elles sont toutes autant blessantes et importantes.

La plume de l’auteure est terriblement prenante, fluide et surtout forte en émotions. On passe par tant d’émotions que la lecture est émouvante, intense et marquante. En plus d’une belle plume, l’auteure aborde des sujets durs et difficiles comme les violences psychologiques, la famille qui n’est pas que positive, les problèmes post-traumatiques, la reconstruction et encore d’autres. Je ne peux que féliciter Rose Matthews pour ce premier roman qui est incroyable, riche et remarquable.

C’est donc un énorme coup de cœur pour moi. Une pépite à découvrir de suite !

Je remercie l’auteure pour l’envoi de ce service presse.

5/5

Citation :

J’appuie sur l’interrupteur et rentre chez moi à mon tour. La présence de la souris, juste de l’autre côté du mur, me rassure, je ne sais pour quelle raison. J’aime à penser que la petite étoile qui a fait briller son regard tout à l’heure était due au fait que j’aie amorcé le dialogue. Mais la vie m’a appris à ne pas me faire d’illusion. Ni à m’attacher à qui que ce soit, d’ailleurs. Alors, quand Mike m’appelle quelques minutes plus tard pour qu’on sorte ce soir, j’accepte sans discuter, pour une fois. J’ai besoin de me vider l’esprit. De ne plus penser à rien. Et encore moins à elle.

Où le trouver :

Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s