Chronique : Le Naufrage du Titan C, Philippe Aurèle Leroux & Sébastien Louis.

Marathon Editions
Sortie : 5 mai 2022

Résumé :

En 2412, la Terre est menacée par un astéroïde géant, l’Humanité n’a d’autre recours que l’exode. Les jumeaux Juliet et Kelvin Jayro, ainsi que de nombreuses personnalités, tel Krys Kart, le célèbre fightballeur, s’apprêtent à embarquer sur le centième vaisseau Titan pour un voyage sans retour vers Proxima du Centaure.
Dans les entrailles du vaisseau, Mertyn, jeune passager clandestin, tente d’échapper à la vigilance du quartier-maître Brett en se cachant parmi les animaux dont la belle Arja et son père sont responsables.
Sur la passerelle, le radio Redjy et le prodige de l’astrogation Dan sont les témoins de la tension qui règne entre le capitaine et sa second.

L’intelligence, l’héroïsme et la bravoure des uns suffiront-ils à compenser l’attitude irresponsable des autres ? Le Titan C atteindra-t-il Proxima du Centaure ?

L’avis de Emy :

2412. La terre est menacée par un astéroïde. Embarquer à bord du Titan C pour Proxima du Centaure est la seule chance de survivre. Seulement le voyage ne sera pas de tout repos. Et le Titan C atteindra-t-il cette terre promise ?

Nous rencontrons de nombreux personnages. Au début, nous suivons principalement deux jumeaux, Juliet et Kelvin. Puis nous allons à la rencontre d’un clandestin, Mertyn, d’un célèbre joueur de fightball, Krys et bien d’autres. Tous sont différents, authentiques, avec une personnalité touchante pour certains et moins pour d’autres. Chacun est original et unique à sa manière. Autant de diversité qui apporte de la profondeur.

N’oublions pas non plus le capitaine qui aura un rôle déterminant dans cette aventure et devenir périlleuse. C’est d’ailleurs le moment que j’ai adoré, après une faute du capitaine, on va voir l’instinct de survie de certains prendre le dessus. Nous allons suivre des personnages qui vont garder la tête froide et agir pour le bien de tous à la place des autres qui vont se cacher derrière leur lâcheté. On les découvre une nouvelle fois en quelques sortes sous une autre facette. C’était très intéressant.

Un roman à quatre mains tout à fait plaisant à lire.L’écriture est fluide, nous transporte sans aucun soucis aux côtés des personnages dans le Titan C. Les deux auteurs se complètent et nous offre un roman sympathique, une aventure palpitante avec son lots de catastrophes et d’action. La deuxième partie du roman est très dynamique, on a la pression et l’intrigue est prenante. C’est prenant ! Le tout est cohérent, je pense particulièrement aux nombreuses descriptions techniques qui nous permettre de nous immerger encore plus. J’ai vraiment adoré l’émotion qui se dégage du récit. On ressent bien les émotions, les situations, c’est vivant et profond !

C’était une bonne lecture de science-fiction entre action, romance et rebondissements. J’ai passé un bon moment avec cette lecture et je pense que si vous aimez ce genre alors ça ne peut que vous plaire.

Je remercie Marathon Editions et les auteurs pour l’envoi de ce service presse. (via Simplement Pro)

Citation :

« La console de l’astrogateur s’illumina soudain comme un sapin de Noël ; l’alarme anticollision retentit. Dan Collins resta un temps figé, alors que l’impensable venait de s’afficher sur son écran : il était pourtant certain de ses calculs ; l’univers avait dû commettre une erreur. Quelqu’un sur la passerelle acquitta l’alerte pour que la communication soit à nouveau possible, mais le flash orange de la situation de crise continua à pulser. »

4/5

Où le trouver :

Amazon

Une réflexion sur “Chronique : Le Naufrage du Titan C, Philippe Aurèle Leroux & Sébastien Louis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s