Chronique n°92 : Archer’s voice, Mia Sheridan.

Archer’s Voice, Mia Sheridan.

rvB7LaEg.jpg-large

Hugo Roman, new romance, 320 pages
J’ai lu, 480 pages. 

Résumé : 

Bree Prescott a choisi la petite ville de Pelion pour trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Après avoir vécu un épisode traumatisant dans sa ville natale, plier bagage avec sa chienne, et ce jusqu’à nouvel ordre, lui paraissait le meilleur moyen de prendre un nouveau départ. A peine installée dans sa maison près du lac, elle croise Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme qui a perdu la voix. Certaines histoires doivent tomber dans l’oubli, et d’autres sortir du silence. Ensemble, trouveront-ils la clé de la liberté?

Ce que pense Ludivine. 

Je connaissais déjà de nom ce livre depuis sa sortie, seulement je n’y avais pas forcément prêté attention, et j’avoue que la couverture ne me plaisait pas forcément, alors mes yeux ne sont pas arrêtés sur lui. Seulement la couverture de la nouvelle édition en poche par J’ai Lu m’a beaucoup plus attiré.

Archer’s voice c’est l’histoire de Bree qui après de terrible évènements dans sa ville natale, décide de prendre sa voiture et sa chienne, et de s’en aller pour être en paix et se reconstruire. Elle élu domicile dans une maison de la petite ville de Pelion. Elle fait vite la connaissance de sa voisine, une petite dame âgée qui l’adore tout de suite, d’une cuisinière d’un café où elle aura un job, de deux filles qui deviendront ses amies, d’un policier assez séduisant, mais surtout d’un homme en particulier. Un soir alors qu’elle faisait des courses, elle rencontre un homme mystérieux, elle tente de se présenter, mais cet homme après l’avoir observé quelques instants, s’en va sans un mot. Intriguée, elle posera des questions aux alentours et il s’avère que cet homme, Archer Hale, est muet. Elle se mettra alors en tête de l’approcher et de faire ce que les habitants de la ville n’ont jamais su faire, lui accorder de l’importance.

Bree est une femme extrêmement gentille, douce, aimante, compréhensive qui ne veut de mal à personne. Seulement comme on dit, c’est toujours les plus gentils qui souffrent et elle n’a pas échappé à la règle. Elle est si traumatisée par ce qui lui est arrivé, mais elle ne s’abat pas, elle veut recommencer à zéro et elle est persuadée que d’aider Archer la rendra plus heureuse que jamais.

Archer est un homme qui a souffert, qui souffre et qui est persuadé qu’il souffrira à vie. Il est un homme plus que traumatisé par son passé qui lui a laissé de nombreuses séquelles, dont la plus importante, l’impossibilité de parler. Au départ, il repoussera les approches de Bree car il ne veut pas l’encombrer de son handicap mais face à la persistance de la jeune femme, il se laissera de plus en plus aller jusqu’à lui révéler ce qui lui est arrivé, jusqu’à faire ce qu’il n’a jamais pu faire avec quiconque, jusqu’à lui donner la possibilité de l’aimer.

 
Ce livre est si émouvant, si intense, si magnifique que j’ai du mal à trouver mes mots pour expliquer ce que je ressens après la lecture de ce livre. Rares sont les fois où je pleure pour un livre, où je suis si bouleversée, je l’avais déjà dit dans une ancienne chronique, mais une nouvelle fois, j’ai pleuré à la fin de ce livre. Archer’s Voice c’est l’histoire d’un homme qui ne croyait en plus rien, qui retrouve la plupart de ce qu’il a perdu grâce à l’amour. Malgré la haine de certaines personnes envers lui, des secrets bien enfouis, une profonde souffrance, il réussira à devenir l’homme qu’il ne pensait jamais devenir. Tout ça grâce à la seule femme qui a osé lui donner l’importance que personne ne lui a jamais donné. Il a été si ignoré, si insulté, si peu important pendant de longues années qu’il aura besoin de se trouver lui même, pour enfin vivre sa vie comme tout le monde sans avoir besoin de parler à voix haute. Il réussira à montrer à n’importe qui, que malgré son handicap il sera capable de briller.

Ma note : 

5/5

Où le trouver : 

Amazon – broché.

Amazon – poche.

Fnac – broché.

Fnac – poche.

4 réflexions sur “Chronique n°92 : Archer’s voice, Mia Sheridan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s