Chronique n°327 : Am, tram, gram, ce sera toi qui me plairas, Catherine-Rose Barbieri.

Éditions Eyrolles Roman.
Sortie : 1 novembre 2018.

Résumé,

Camille bosse dans une grosse boîte. Elle n’a pas d’attachement particulier pour son boulot. Ni pour ses collègues. Ni pour grand monde, d’ailleurs, si ce n’est pour son amie Anna et son voisin de palier septuagénaire, Monsieur Lambert. Dans son appartement, chaque soir, elle s’évade en dévorant films, séries et livres, du moins quand elle ne peste pas contre la piètre isolation phonique au sein de l’immeuble, et notamment contre son voisin du dessus, aux moeurs mystérieuses et certainement dissolues. Et puis un jour, au travail, elle trouve un courrier inattendu dans sa boîte mail… Inattendu et anonyme. Commence alors un jeu de piste improbable pour en démasquer l’auteur, qui va forcer Camille à ne plus seulement croiser les gens sans les voir, mais à prendre le temps de les regarder et parfois même de les apprécier. Entre situations burlesques et malentendus, la jeune femme apprendra à dépasser ses préjugés pour enfin décider de la suite de sa vie, réparer ses erreurs et peut- être même tomber amoureuse… ?

Ce qu’en pense Julie,

Merci beaucoup à Eyrolles pour l’envoie de ce livre. 
Dès les toutes premières pages je suis rentrée dans l’histoire sans aucune difficulté. Le personnage de Camille nous emmène facilement avec elle dans l’histoire de sa vie dès les premières lignes. La vie de Camille n’est pas vraiment au beau fixe en ce moment et cela se ressent dans son comportement et sa manière d’être. Cependant un message inattendu pourrait bien changer le cours de sa vie… un mail d’un inconnu arrive un jour dans sa boîte mail rempli de compliments et d’invitations. Le personnage de Camille est attachant, touchant, avec quelques maladresses plutôt drôles mais plutôt méfiant et surtout en manque de confiance envers les autres. Quand doit-elle dire oui ou non ? Que doit-elle faire ? Peut-elle faire à nouveau confiance à un homme ? Beaucoup de questions pour une seule jeune femme.. Heureusement son amie Anna sera là pour l’accompagner dans sa quête et sa « nouvelle vie ». Je dois avouer que le personnage de Camille et le livre en lui même m’a beaucoup plu car il m’a fait penser, rire, sourire, me questionner.. vivre comme si j’étais Camille au final. Ce roman est un bon mélange entre notre chère Bridget Jones et des comédies romantiques comme on les aime ! Bridget Jones étant mon acolyte niveau des situations ridicules, je dois dire que je me suis parfois retrouvée dans certaines des situations. 

L’écriture de l’auteure est vraiment très agréable et plaisante à lire. Je lis souvent ce genre de roman mais ça fait longtemps qu’un livre de ce genre ne m’avait pas autant plu ! Le style de l’auteure est plus que sympathique, c’est à la fois doux et réconfortant et à la fois plein d’humour.
Un roman qui donne la pêche et qui réchauffe nos coeurs avec le froid qui arrive de plus en plus !

Vous aimez le feed-good ? FONCEZ !

Citation : « Si tu t’en va au moindre coup de vent en disant que ça n’était pas dans le contrat, tu sauras jamais ce que c’est que d’aimer vraiment. Tu sauras jamais qui tu es non plus. »

4,5/5

Où le trouver :
Lien Fnac.

3 réflexions sur “Chronique n°327 : Am, tram, gram, ce sera toi qui me plairas, Catherine-Rose Barbieri.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s