Critique de film : Bird Box.

Plateforme : Netflix.

Date de sortie : 21 décembre 2018.

Réalisateur : Susanne Bier.

Genre : Fantastique / horreur post apocalyptique.


Ce que j’en ai pensé.

Bon il faut que je me confesse, certain ont regardé ce film pour Sandra Bullock, qui est une très bonne actrice soit dit en passant, mais dont je n’ai pas regardé beaucoup de films. D’autre pour Susanne Bier, nommée à l’oscar du meilleur film étranger en 2006. Mais moi, j’ai regardé pour Machine Gun Kelly (Colson Baker de son vrai nom) alors que je déteste les films de ce genre. Même s’il n’apparait pas qu’au début du film, j’ai adoré le découvrir en acteur. Et surtout j’ai plutôt bien aimé ce film.

Alors que tout se passait bien, un phénomène meurtrier et inexplicable s’abat sur le monde et après la Russie et l’Europe, il arrive aux États-Unis et particulièrement dans la ville de Malorie. Alors qu’elle attend son premier enfant, elle est obligée de se cacher pour ne pas être touchée par ce phénomène qui hypnose quelconque qui croise le regard de cette créature et qui le rend suicidaire. Elle rejoint donc une maison de rescapés et s’ils veulent sortir ils doivent se couvrir les yeux d’un bandeau pour ne pas voir. Car s’ils regardent, ils meurent.

J’ai déjà vu beaucoup d’avis et commentaires sur ce film, et pour la plupart ils ne sont pas très positifs, mais personnellement j’ai adoré. Je pense que ce c’est parce que je n’ai pas simplement regardé le film, mais j’ai analysé les personnages et les éléments important du film qui construisent la morale.

Tout d’abord il faut un minimum aimé ce genre de film d' »horreur », fantastique et assez gore. Dans les éléments suicidaires, il m’a un peu fait penser à Destination Finale. Mais même moi qui déteste les films d’horreur, je vous garantie que ce film se laisse regarder car il ne fait pas si peur que ça, il installe plus du suspense que de l’horreur. Ensuite j’ai adoré le jeu d’acteur et on ne peut pas renier que c’est un très bon casting, chaque personnage emmène quelque chose et joue un rôle dans l’histoire et c’est vraiment cool ! Sandra Bullock m’a énormément touché dans ce film, de par sa force de caractère, sa détermination mais aussi son côté affectueux qu’elle sait très bien cacher car elle ne veut pas s’attacher, même si il y a des petites fissures dans sa carapace plus on avance dans le film. Et comme je l’ai dit au début, il ne faut pas simplement regarder le film, mais observer attentivement les personnages et ce qu’ils ne disent pas. Après je pense, je ne suis pas sure, mais le fait qu’il y ait des perruches, cela a joué en la faveur de ce film pour moi, car j’ai grandit avec ces oiseaux et je suis plus qu’au courant de leur grande intelligence. 

Je ne vais pas vous dire de le regarder absolument, car aux vues des différents avis, je pense que c’est à vous de vous faire votre avis. Mais n’oubliez pas, qu’il faut aller plus loin en regardant ce film, car ce sont les choses insignifiantes qui sont les plus importantes et qui font la beauté de ce film.


Lire le livre :

La plupart des gens n’ont pas voulu y croire. Les incidents se passaient loin, sans témoins. Mai bientôt, la menace s’est rapprochée, à touché les voisins. Ensuite, internet a cessé de fonctionner. La télévision et la radio se sont tues. Les téléphones ne sonnaient plus. Certains, barricadés derrière leurs portes et leurs fenêtres, espéraient pouvoir y échapper.

Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger qui s’est abattu sur le monde. Elle a perdu des proches, a assisté à leur fin cruelle. On dit qu’un simple coup d’oeil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger son petit garçon et sa petite fille. Alors, les yeux bandés, tout trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. 

Arriveront-ils à bon port, guidés par leur seule ouïe et leur instinct ?

Amazon.

Fnac.


Critique proposée par Ludivine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s