Chronique n°364 : The Boy Next Room, vol 1, Emma Green.

Editions Addictives, 154 pages / Date de sortie : 15 janvier 2019.

Résumé : 

Son premier amour ? Son plus grand interdit.

Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables.

River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté…

Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule.

The Boy Next Room, d’Emma Green, volume 1 sur 4.

Ce que pense Ludivine.

Qui dit nouveau Emma Green, dit nouveau coup de coeur en perspective. Quand j’ai vu que les deux auteures que j’affectionne beaucoup sortaient un nouveau livre, j’étais la plus heureuse haha et j’étais impatiente de découvrir cette nouvelle histoire.

Céleste, lycéenne à problèmes se voit partir de force en Australie, pour aller vivre chez son père qu’elle n’a vu qu’une fois dans sa vie. Elle aurait voulu éviter, malheureusement, sa mère n’a plus la force ou alors plus aucune volonté de la supporter en France. Elle sait que son père a sa vie en Australie et surtout sa famille, une femme, quatre garçons et de nombreux animaux. Céleste va devoir trouver sa place dans ce nouveau monde à des années lumière du sien, et malgré tout elle s’entend assez rapidement avec ses demi-frères. Mais, il y a River, le frère différent des trois autres, le second, qui se fout de tout, qui n’est pas avenant et pourtant Céleste est irrémédiablement attirée par lui. N’est-ce pas interdit ?

Je dois avouer qu’au début Céleste m’a tapé sur le système, mais on comprend très vite que c’est une ado perdue, qui ne sait pas qui elle est, et surtout qui n’a jamais été aimé à sa juste valeur. Elle se cherche, elle essaye de prouver des choses, mais malheureusement tout lui retombe toujours dessus. C’est une fille très intelligente malgré ce qu’elle montre et quand elle veut, elle peut être adorable et attachante.

J’ai adoré rencontrer toute cette petite famille en Australie, bon je ne compte pas la belle mère haha. Le père a peut-être été absent, mais il fait des efforts. Quant aux frères, ils sont tous aussi attachants les uns que les autres. Le plus grand est extraordinaire, le troisième fait tellement rire, le dernier est adorable et donne du baume au coeur de par sa joie de vivre malgré ce qu’il a vécu. Pour finir, le deuxième : River, et bien c’est River. Il est arrogant, méchant, morne, mais pourtant très attentionné quand il le veut.

Ce premier volume nous plonge directement dans une histoire compliquée entre ressentiment, colère, lâcher-prise, joie, rire et surtout attirance. Je l’ai adoré, c’était un super début et je suis réellement impatiente de connaître la suite qui s’avère extrêmement mouvementée et avec encore plus de révélations!

Ma note :

4,5/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

Itunes.

6 réflexions sur “Chronique n°364 : The Boy Next Room, vol 1, Emma Green.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s