Chronique n°401 : Reviens quand tu veux, Mélanie Taquet.

Eyrolles.
Sortie : 7 Mars 2019.

Résumé,

C’est avec appréhension que Nina retourne en Italie à l’occasion du mariage de son meilleur ami Marco. Trois ans plus tôt, une fuite éperdue l’avait conduite à Florence où elle s’était oubliée pour mieux se retrouver. Ce séjour cathartique avait réconcilié Nina avec son rôle de mère, au prix de ruptures qui lui avaient laissé un goût amer. En revenant sur ses pas, Nina espère obtenir le pardon des êtres qu’elle a blessés et poursuivre sa quête identitaire. Au contact de la jeune femme, les souvenirs se ravivent, les anciennes passions se réveillent, les non-dits se révèlent. Alors que les certitudes des uns et des autres chancellent, les chemins qu’on pensait tout tracés prennent un cours imprévu.

Ce que Julie pense,

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Eyrolles pour ce livre. Dès que j’ai lu le résumé et vu cette magnifique couverture, j’ai craqué ! Il n’est pas trop tentant ?

Si vous avez lu « reste aussi longtemps que tu voudras » de la même autrice, ça sera beaucoup plus sympa pour vous de découvrir ce livre. Mais si ce n’est pas le cas : pas d’inquiétude, vous ne serez pas vraiment perdu. J’ai énormément aimé ma lecture de « reste aussi longtemps que tu voudras » et il en est de même pour ce second livre. Je dirai même que ce roman est encore meilleur. L’écriture de l’autrice reste toujours très douce, précise et fluide. Mélanie Taquet arrive à nous amener avec elle très facilement dans de jolies aventures. C’est très frais, rafraichissant, agréable et c’est vraiment ce que j’attendais de ce livre.

On retrouve de nouveau le personnage de Nina mais quelques années plus tard. Elle retourne à Florence pour se retrouver mais aussi retrouver ses proches et son amie Hannah. Le personnage de Nina a beaucoup évolué et est bien plus plaisant à suivre que dans le livre précédent. Elle est plus mature dans ses réflexions et ses idées et elle est prête à se trouver et à enfin savoir qui elle veut devenir. Le personnage de Marco m’a aussi beaucoup touché car il a lui aussi une histoire très intéressante et touchante. Les personnages représentent vraiment des personnes réelles, vous, moi, vos amis, peut-être votre famille.. bref ce sont des personnages qui reflètent merveilleusement bien la réalité et j’apprécie énormément ! C’est une histoire avec de vrais sentiments, des émotions que l’on ressent parfois, des erreurs (que l’on peut tous faire et qui nous permettent d’apprendre), des doutes (que l’on a tous à un moment de notre vie) : des personnages auxquels on s’identifie très facilement.

Qu’est ce que j’aime me promener en Italie et voir des personnages évoluaient au fil des pages à travers des pensées, un peu d’humour, de l’amour et de l’amitié !
Si vous cherchez un roman de développement personnel sur la quête identitaire, sur le bonheur.. je vous conseille complètement ce livre ! Un vrai plaisir à lire. Je sors de ma lecture avec le sourire aux lèvres et franchement : ça fait du bien !

Citation : « Elle allait faire preuve de maturité. Arrêter de vivre comme si tout allait s’effondrer. Construire un avenir, plutôt que le subir. Prendre le temps. Croire au bonheur. S’autoriser à être heureuse. »

5/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Fnac

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s