Chronique n°416 : Summer, Monica Sabolo.

Livre de poche.
Sortie : janvier 2019

Résumé,

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs ?
Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.
Comment vit-on avec les fantômes ? 

Ce qu’en pense Julie,

On entre ici dans une histoire de famille. Une famille avec bien des secrets… et les secrets de famille ce n’est jamais bon. L’atmosphère du livre est assez mélancolique et quelque peu triste, du début à la fin.
Benjamin est le frère de Summer, disparue il y a maintenant plusieurs années. Il a aujourd’hui 38 ans et est toujours très touché par la disparition de Summer. Cette épreuve l’a changé à tout jamais et il est aujourd’hui très différent. La vie après Summer semble très complexe.. mais vivre avec cette disparition sans savoir le pourquoi du comment et encore plus difficile, surtout quand de malheureux secrets restent en suspend au milieu de cette famille.

Je n’avais jamais lu Monia Sabolo avant ce livre mais je suis vraiment ravie d’avoir pu découvrir son écriture. Sa plume est très juste et très douce, un vrai plaisir à lire.
Même si ce n’est pas le meilleur de sa catégorie, c’est un roman à la fois agréable et à la fois touchant. Pour les personnes habituées à lire ce genre, je pense que vous devinerez facilement ce qu’il peut se passer… Mais malgré tout l’univers est assez intéressant et le personnage de Benjamin vraiment attachant.
Un roman psychologique avec un léger suspens qui mérite d’être découvert !

Citations :
« Je veux tendre les bras, mais je suis paralysé, ou je ne suis pas là, et les poissons trouvaient, ils tissent autour d’elle un filet impénétrable, et bientôt est elle entièrement emmaillotée, ses cheveux continuent de danser dans l’eau mais son corps à disparu. »

« On ne sait pas pourquoi les gens agissent comme ils agissent. »

4/5

Où le trouver :
Lien Fnac

2 réflexions sur “Chronique n°416 : Summer, Monica Sabolo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s