Chronique n°448 : Kiss Me If You Can, Emma Green.

Editions Addictives / Date de sortie : 18 avril 2019.

Résumé : 

Entre la passion et la haine, il n’y a qu’un pas…

Violette Saint-Honoré a beau croquer la vie à pleines dents, elle n’embrasse pas n’importe qui ! Quand le milliardaire Blake Lennox, grand chef étoilé, embauche la jeune surdouée pour devenir la toute nouvelle pâtissière de son palace, il réalise rapidement que la gourmandise est leur seul point commun. Entre le tyran des cuisines et la belle ambitieuse commence une aventure sucrée-salée… enflammée. Folle de rage contre son patron, folle de désir pour l’homme qu’il est dans la vie, la jeune Française va devoir choisir.

Confiture d’orange amère ou cœur coulant aux fruits de la passion ?

Ce que pense Ludivine.

J’avais adoré le premier tome Love Me If You Can où on avait déjà découvert Violette et Lennox les personnages du second tome, j’étais donc très impatiente de les retrouver dans leur histoire. J’aime plus ou moins tous les livres de Emma Green, je savais donc que j’aimerai celui là aussi.

Après avoir été la pâtissière d’Adèle dans le premier tome, Violette devient la pâtissière de Blake Lennox le cousin de Damon qui s’est mis en couple avec Adèle. Lennox est le propriétaire d’un hôtel de luxe de grande renommée, il a donc de grandes attentes de ses employés et surtout il est impitoyable avec Violette. Mais celle-ci ne se laisse pas démonter et elle est déterminée à réussir ce défi.

J’avais déjà adoré Violette dans le tome 1, c’était donc un très grand plaisir de la découvrir encore plus dans son histoire. C’est une jeune femme colorée, pétillante et qui m’a souvent donné le sourire. Mais je pense que ce que j’ai le plus aimé c’est sa détermination à faire ses preuves, à s’introduire et avoir sa place dans un milieu bien plus masculin que féminin. Quant à Blake, on l’avait lui aussi rencontré dans le tome 1, mais pas si souvent que je ne m’étais pas fait d’avis sur lui. J’ai apprécié découvrir les deux facettes de sa personnalité : tyran, dur et droit dans son travail, tout comme attentionné et plaisant quand il se laisse aller.

Comme je l’ai dis au début de cette chronique, et vous devez vous en douter depuis le début du blog, j’aime énormément les livres de Emma Green. Ils ne sont pas tous des coups de coeur, car ça serait impossible. Il y en a que j’aime plus que d’autres et c’est normal. J’ai donc plutôt bien aimé l’histoire dynamique, légère et adorable de Violette et Blake, mais je dois avouer que je préfère beaucoup plus celle d’Adèle et de Damon qui avait pour moi plus d’intrigue et de suspense. J’ai adoré les personnages de ce tome, j’ai passé un super bon moment en leur compagnie et dans la frénésie de ce métier de cuisinier/pâtissier aux nombreuses péripéties. J’ai surtout eu très faim haha. Mais les allers-retours de Violette et Blake « fuis-moi je te suis, suis-moi, je te fuis » que l’on voit souvent m’ont un tout petit peu lassée.

Mais malgré tout je vous le recommande tout de même, car vous retrouverez déjà Adèle et Damon, mais aussi parce que Violette et Blake sont adorables ensemble. Et pour finir, la fin est vraiment trop mignonne, de quoi faire rêver !

Ma note : 4/5

Où le trouver :

Fnac.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s