Chronique n°453 : Étrangers – tome 1, Cara Solak.

Plumes du web. 352 pages.

Date de sortie : 27 mars 2019.

Résumé :

La « grande catastrophe » a rendu stérile une bonne partie de la population il y a près de 25 ans. Depuis, des cités ont été créées pour regrouper les féconds, les protéger et assurer l’avenir de l’humanité. Lilas vit à Valéria, la cité qui rassemble les procréateurs de l’ancienne Europe. Si elle a un appartement, un travail à l’hôpital et au ministère de la procréation, sa vie ne ressemble en rien à celle du reste du monde. Répression – accouplement millimétré dans le but d’enfanter – surveillance. Voici la vie à Valéria. Et si la sécurité trouvée ne valait pas l’absence de liberté ? Et si cet étranger venu de l’extérieur faisait basculer toutes ses convictions ? Sexe, amour, trahison. Et si tout n’était qu’illusion ?

L’avis de Emy :

C’est un coup de cœur pour cette dystopie au brin de romance.

Je n’en reviens pas à quel point l’auteure m’a surprise et totalement envoûté avec son histoire, son univers et ses personnages. Moi qui ne connaissais pas l’auteure, je peux dire que j’ai fait une excellente découverte.

Nous entrons dans un univers aux allures presque de dictature. Une société où la fécondation est devenue un élément central et où l’amour, les sentiments sont interdits et bannis.

C’est à l’intérieur de ce système que nous rencontrons Lilas, une jeune femme qui doit se plier comme toutes les autres femmes aux accouplements forcés et obligations. Elle qui a un caractère presque rebelle par instant. Elle suit les règles qu’on lui impliquent sans pour autant penser comme ça. Elle pense à sa façon, mais tout ce qu’elle ressent au fond et bien cacher. Lilas est une jeune femme forte, elle se comporte exactement comme le veut la société, elle fait tout ce qu’il faut pour ne pas se faire remarquer.

On ne peut que se rendre compte de l’aperçu que l’on a sous les yeux, personnes ne peut faire ce qu’il veut. Absolument tout est sous surveillance, de la procréation au rythme cardiaque, des faits et gestes des personnes à leurs actions. Un système qui indigne et terrifie profondément Lilas au fond d’elle, un système qui exerce une peur sur les gens.

Mais c’est à cet instant que tout se bouscule pour Lilas : la rencontre avec un étranger. Adrien. Tous les deux ne conçoivent pas la vie de la même manière mais on va faire face à une relation qui va faire sourire. C’est une relation qui montre que finalement ils se complètent ensemble. Adrien qui a parfois du mal avec Lilas, il trouve que parfois elle se laisse trop faire par rapport à la société. Il aurait envie que ce soit le contraire, qu’elle soit prête à plus de choses. On a une alchimie, des révélations, des sentiments inconnus et protecteurs, un lien entre eux.

Ce roman commence doucement et le rythme devient à chaque chapitre plus intense, on y va crescendo. Crescendo jusqu’à atteindre le sommet, une explosion où l’on reste totalement bouche bée devant notre lecture. J’ai été surprise, bouleversée. Cette lecture vous laisse pantois à la fin. On a un dénouement qui nous fout une gifle auquel on ne s’attendait pas du tout. C’est ce qui m’a plu, d’être toujours un peu plus surprise par les rebondissements et les secrets de cette société. Ce que j’ai aussi aimé c’est la manière mêlant douceur et humour pour évoquer des sujets de société qui sont parfois durs. Ici, c’est léger, l’auteure les raconte d’une façon idéal.

En bref, c’est une histoire très prometteuse, j’attends la suite avec impatience. On a tout ce qu’il faut, une écriture très addictive, un univers avec du suspense, des rebondissements, des révélations, des secrets qui nous clouent sur place, des personnages attachants à tel point qu’on les croirait réels.

Ma note :

5/5

Où le trouver :

Fnac

Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°453 : Étrangers – tome 1, Cara Solak.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s