Chronique n°476 : Love Forever, Alfreda Enwy.

Harlequin France / Collection &H
Sortie : juin 2019.

Résumés,

LOVE DEAL
Tomber amoureuse n’était pas prévu dans le contrat
Pas de contact physique, pas de démonstration en public et pas d’autre fille. Paiement de l’acompte avant le week-end et le reste à la fin. Telles sont les conditions de Poppy pour qu’elle accepte de se faire passer pour la petite amie d’Eren le temps d’un week-end. Si le principe la révolte, elle doit pourtant admettre que ce job tombe à pic, car Poppy peine à subvenir aux besoins de sa fille. Seulement, pour que leur couple soit crédible et fasse illusion auprès de la famille d’Eren, elle va devoir faire connaissance avec ce dernier. Faire semblant d’être amoureuse du mec le plus beau et le plus populaire de tout le campus ? Facile. Ne pas tomber amoureuse de lui ? Moins facile…

LOVE PLAY 
En amour, il n’y a pas de règles du jeu.
Johanna se l’était pourtant juré : plus jamais elle ne se laisserait approcher, et encore moins séduire, par un garçon. Si elle a accepté d’aller parler à Ryan, c’est uniquement pour rendre service à Poppy, sa meilleure amie. Elle était loin de penser que ces yeux bleus posés sur elle la troubleraient autant et lui feraient perdre tous ses moyens. Loin de penser aussi que ces sensations lui avaient manqué… Mais elle doit se reprendre, Ryan est tout sauf un homme pour elle, et il ne mérite certainement pas qu’elle renonce à sa nouvelle règle. Star de l’équipe de basket à l’ego surdimensionné et incorrigible dragueur, pour lui, l’amour n’est qu’une partie de plus. Non, vraiment, Johanna ne reviendra pas sur sa décision : elle n’a plus envie de jouer…

Ce qu’en pense Julie,

Nous rencontrons dans LOVE DEAL les personnages de Poppy et de Eren. Poppy est une très jeune maman qui mène une vie très remplie et bien complexe. Entre les études, son travail et sa petite fille, elle a peu de temps pour elle. Malgré tout elle adore pratiquer le roller derby avec des amies à elle (dont Johanna), qui la défoule et lui permet de penser un peu à autre chose. Eren est un basketteur très doué et passionné par ce sport. Sûr de lui mais aussi très intelligent et avec la tête sur les épaules, il étudie à l’université et souhaite en priorité finir ces études avant de commencer une grande carrière de basketteur. Eren va donc aider Poppy a prendre plus de temps pour elle et à être de nouveau heureuse et épanouie.Poppy adore par dessus tout sa petite fille mais malheureusement avec le temps, elle s’est oubliée. Grâce à Eren elle va voir la vie autrement et accepter sa situation. Malheureusement tout ne sera pas si simple car ce sont deux êtres avec des objectifs différents.

Dans LOVE PLAY, nous retrouvons les personnages deJohanna (Jo) et de Ryan. Nous faisons déjà leur connaissance dans LOVE DEAL et nous voyons leur début dans la première histoire. C’est donc avec beaucoup de curiosité que l’on découvre ensuite leurs discussions, leur personnalité, leurs peurs, l’évolution de leur histoire… Johanna est blessée par le passé et surtout par sa sœur et son ex petit-ami. Depuis, elle n’arrive pas s’imaginer avec un homme et surtout elle n’a plus vraiment confiance en elle. Ryan, lui, est un basketteur qui est sûr de lui, qui n’a pas peur de parler, de rire et de dire ce qu’il pense. Ryan va donc permettre à Jo de reprendre confiance en elle et de lui faire prendre conscience qu’elle peut encore plaire. Jo et Ryan se taquinent, se font rire, se charment, s’embêtent mais finalement s’attirent comme des aimants.

Je ne serai pas choisir laquelle des deux histoires j’ai préféré. J’ai beaucoup aimé ces deux histoires qui sont vraiment touchantes et captivantes à découvrir. Les personnages sont tous très attachants, même si je dirai que j’ai eu un petit coup de coeur pour Poppy qui est vraiment très courageuse et très forte pour son très jeune âge.Son duo avec Eren m’a plu dès le début et j’ai vraiment adoré les suivre. L’ambiance de ce livre est vraiment sympathique, légèreet rafraichissante. Love Deal et Love Play sont deux très jolies histoires, pleine d’amour et parfaite pour se détendre et se divertir. Tous les personnages me manquent déjà*snif * !

J’ai découvert l’écriture de Alfreda Enwy dans « ne crois pas que tu m’aimes » et je suis ravie d’avoir aussi craqué pour Love Forever. Alfreda Enwy a une plume très douce avec une pointe d’humour comme j’aime ! Une romance a emporter cet été pour une lecture mignonne en bord de plage.

Citation : 
« Mais je veux qu’il soit heureux, même si ça signifie que je ne le suis pas. Je veux qu’il embrasse le destin qu’il mérite et qu’il se consacre à ce pour quoi il est fait. Et moi je vais poursuivre ma ligne de conduite, tenter d’atteindre mes objectifs. 
C’était le deal dès le début, le deal avec ma fille. »

4/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Fnac

3 réflexions sur “Chronique n°476 : Love Forever, Alfreda Enwy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s