Chronique n°507 : Contre Ma Peau, Chlore Smys.

Black Ink, 351 pages
Date de sortie : 22 juillet 2019

Résumé : 

*** PERSONNEL ET CONFIDENTIEL***

Pendant trois mois

Ta peau contre ma peau

Je ferai de toi tout ce dont tu rêveras

Ton corps contre mon corps

Tu feras de moi tout ce que tu voudras

Nos souffles enchaînés

Si tu veux toujours jouer…

Je t’attends.

Quand Arielle reçoit ce mystérieux carton d’invitation, elle y voit l’opportunité de mettre de la couleur dans sa petite vie grise. Et pourquoi ne pas tenter de découvrir qui se cache derrière cette sulfureuse proposition ?

Se voit-elle offrir le cadeau qui révèlera sa féminité ou met-elle les pieds dans un piège cruel ?

Le torride Salinger sera l’écrivain de ses fantasmes… contre un prix qu’elle n’envisageait pas. Entraînée dans les méandres d’un jeu pervers qui la dépasse, Arielle en sortira grandie… ou détruite.

Ce que pense Ludivine.

Vous savez au combien j’adore les histoires Black Ink qui me transportent toujours, mais je suis plutôt triste que mes deux dernières lectures, VE.RI.TAS d’Isabelle Fourié et celle-ci n’ont pas été une grande réussite pour moi..

Arielle, une jeune femme qui vit une vie plutôt terne reçoit un jour une lettre plutôt perturbante, c’est un carton d’invitation d’un inconnu. La proposition qui lui est faite lui fait peur mais la rend tout aussi curieuse. Elle décide de se lancer dans la gueule du loup et rencontre Salinger, celui qui va réaliser tout ses fantasmes.

Premièrement, je dois quand même avouer que l’histoire est originale et les personnages changent de ce qu’on a pu voir. Deuxièmement, l’écriture de l’auteure est simple et légère alors que c’est quand même une intrigue lourde, ça permet de lire avec facilité l’histoire.

Néanmoins, je n’ai pas accroché et même si l’intrigue change dans la seconde partie de l’histoire, ce n’était vraiment pas un livre pour moi. J’ai tout de même lu jusqu’à la fin parce que je voulais vraiment aimer, mais ça n’a pas marché malheureusement. Je n’ai pas trouvé les personnages attachants : Arielle est une jeune femme très terne et je n’ai pas pu m’identifier à elle, Salinger est un homme particulier avec beaucoup de charme et de principes, mais lui non plus n’a pas été un coup de coeur. Et finalement je n’ai pas trouvé beaucoup d’alchimie entre les personnages, il y avait trop de sexe pour peu de profondeur et de sentiments selon moi.

Pour conclure, c’est une histoire avec du potentiel mais elle n’était tout simplement pas pour moi, et tous les goûts sont dans la nature, on ne peut pas tout aimer. Malgré tout, je vous recommande de réellement vous faire votre propre avis !

Ma note : 2/5

Où le trouver :

2 réflexions sur “Chronique n°507 : Contre Ma Peau, Chlore Smys.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s