Chronique n°523 : Je ne t’oublie pas, Sébastien Didier.

Résumé,

Bellevue Park. Ses villas d’architecte, ses espaces verts, ses prestations luxueuses… Pour Marc Vasseur, c’était un rêve. Mais lorsque sa femme disparaît en ne laissant qu’un simple SMS pour toute explication, le rêve tourne au cauchemar. 
Les autorités ne tardent pas à classer l’affaire. Un abandon de domicile conjugal comme il s’en produit des milliers chaque année. Mais Marc en est sûr, Sandra ne les aurait jamais quitté ainsi, lui et leur fille Lisa.
Trois mois plus tard, alors que tout espoir semble s’être évanoui, il reçoit une photo qui va bouleverser toutes ses certitudes.
Celle d’une jeune fille, une inconnue, qui arbore un médaillon.
Ce bijou, Marc en est persuadé, c’est celui de Sandra. Celui qu’elle ne quittait jamais.

Ce que pense Julie,

Nous faisons ici la connaissance de Marc et de sa fille Lisa. Mais nous découvrons aussi Sandra, qui disparait un beau jour, sans raison. Mais Sandra a un passé complexe et surtout qu’elle n’a jamais vraiment expliqué à son mari et malheureusement un jour le passé l’a rattrapé…
Marc va alors essayer de comprendre pourquoi sa femme l’aurait quitter du jour au lendemain et va retracer le passé de sa femme à l’aide de la photo d’une mystérieuse jeune fille et d’un médaillon qu’elle a toujours avec elle. Autant dire que ce n’est pas vraiment facile et qu’il y a énormément de zones sombres et inconnues pour la famille de Sandra. Je ne peux pas vous en raconter vraiment plus au risque de spoiler l’histoire mais dès le début nous sommes directement happés dans un thriller étonnant et curieux. À côté de ça il y a aussi beaucoup d’émotions donc on s’attache énormément aux personnages de Marc et de Lisa mais finalement aussi de Sandra malgré qu’on découvre son histoire à travers ses proches.

Je dois dire que je ne m’attendais pas à autant appréciée cette histoire. Même si c’est du suspens donc une histoire très sombre, j’ai aussi trouvé cette histoire hyper addictive. Dès le premier chapitre, on commence à se poser quelques questions sur les personnages et sur le déroulement de l’histoire. L’intrigue commence vraiment très rapidement et laisse donc place au suspens dès les premières pages et cela jusqu’à la fin. C’est une histoire dure, sombre, obscure mais vraiment forte et captivante ! La plume de l’auteur est vraiment très précise, très juste et chaque mot est placé correctement de manière à faire réfléchir le lecteur. Je reconnais que cette histoire m’a beaucoup marqué mais aussi vraiment plu donc je ne peux que la recommander.

4,5/5

Où le trouver :
Lien Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°523 : Je ne t’oublie pas, Sébastien Didier.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s