Chronique n°581 : Meilleurs voeux et va au diable !, Emilie Parizot.

La Condamine.
253 pages.
Date de sortie :14 novembre 2019

Résumé :

Coline file le parfait amour avec… Chez Marcelle, la petite boutique de décoration florissante qu’elle a créée il y a quatre ans et qui, depuis, occupe tout son temps. Chez elle, chaque objet est choisi avec tendresse. Du coup, les hommes sont loin d’être sa priorité. De toute façon elle n’a connu que quelques histoires beaucoup trop courtes pour satisfaire son âme romantique.

Pourtant, elle est presque séduite lorsqu’un client particulièrement à son goût lui fait les yeux doux… et très déçue en découvrant que ce vil charmeur n’est autre que le propriétaire du nouveau magasin de décoration qui vient d’ouvrir juste en face du sien. Et dire qu’elle se voyait déjà à son bras, alors qu’il étudiait simplement la concurrence ! Elle aurait, à la limite, pu lui pardonner de lui avoir donné de faux espoirs, mais elle ne risque pas d’oublier la menace qu’il fait peser sur sa petite entreprise adorée.

Coline ne compte pas se laisser faire… que le meilleur gagne !

L’avis de Emy :

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Fyctia pour ce service presse 

Une jolie romance de Noël qui nous met parfaitement dans l’ambiance des fêtes de fin d’années.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Coline. Une jeune femme pétillante, pleine de vie. Elle est occupée par sa boutique, n’a que peu de temps libre. Coline va penser à autre chose grâce à sa rencontre avec Adam. Bien que ce ne sera pas de tout repos.

J’ai eu du mal à cerner Adam au début, je ne le comprenais pas trop. Je n’arrivais pas à le cerner. Mais c’est un personnage attachant mais très mystérieux. J’aurais aimé avoir son point de vue par moment.

Ce que beaucoup aimé c’est leur chamaillerie, c’est piquant et ça m’a plu. Chacun veut avoir le dernier mot, chacun veut l’emporter face à l’autre, c’est à qui gagnera cette petite guerre. Une petite guerre plaisante qui fait rire et sourire de nombreuses fois. Leur relation va évoluer doucement, une relation qui ne sera pas toute rose, elle aura des hauts et des bas, des moments difficiles.

Par contre, j’ai trouvé que la fin allait un peu trop vite, mais ça n’enlève rien à cette jolie histoire de Noël.

C’est une histoire douce, avec de l’humour, quelques rebondissements, des personnages touchants et attachants qu’on a pas envie de quitter une fois la lecture terminée. Une lecture toute douce et tendre qui donne le sourire et ça fait du bien ! Une histoire de Noël vraiment réussi.

J’ai passé un très bon moment de lecture avec Coline et Adam. Une bonne romance de Noël comme dans les téléfilms avec de l‘humour, des personnages qui nous font sourire et nous plonge dans l’esprit des fêtes de fin d’années et un décor charmant !

Ma note :

4,5/5

Où le trouver :

Lien Amazon

2 réflexions sur “Chronique n°581 : Meilleurs voeux et va au diable !, Emilie Parizot.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s