Chronique n°638 : Eternita, Elodie Solare.

Hugo Roman
New Romance
Date de sortie : 30 janvier 2020

Résumé :

Letizia Guidicelli mène une vie que beaucoup pourraient lui envier : des fêtes démesurées, des vêtements de grandes marques… mais aussi beaucoup de drogues et une immense solitude.
Le jour où son père, un homme d’affaires influent, décide de se présenter aux élections présidentielles, tout change pour elle. Terminée la liberté, elle doit dorénavant respecter un emploi du temps millimétré.
Alexis, garde du corps inflexible qui prend très au sérieux sa mission, va la suivre partout et veiller à ce qu’elle ne fasse plus de vagues. Quand Letizia s’aperçoit qu’il s’agit du bel inconnu qui l’a invitée à boire un verre avant de disparaître sans prévenir, elle est décidée à ne pas lui faciliter la tâche.
Malgré les efforts d’Alexis pour protéger la famille, un événement terrible va tout bouleverser. Ces deux écorchés par la vie sont alors contraints de fuir vers la Corse, terre natale de Letizia, et vont tenter de découvrir l’identité de celui qui a mis leurs têtes à prix.

Ce que pense Ludivine.

Tout d’abord, je voudrais remercier Fyctia pour l’envoi de ce SP, et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire et l’écriture d’Elodie Solare pour la première fois !

Dans Eternita, nous faisons la rencontre de Letizia qui vit sa vie comme elle l’entend, en étant frivole à cause de la richesse de ses parents et en étant addict à la drogue. Néanmoins, tout change quand son père se présente aux élections présidentielles. Il redouble de sécurité autour de sa famille en engagent des gardes du corps, dont Alexis qui sera celui de Letizia. La tension sera au rendez-vous entre les deux personnages, mais ils vont devoir se souder après un terrible évènement qui chamboule tout.

Letizia n’est pas le personnage que j’ai le plus aimé. Je vais même dire qu’elle m’a légèrement énervé dans la première partie du livre à cause de sa personnalité. Mais quand elle se dévoile dans la deuxième partie de l’histoire, on découvre une femme aux blessures béantes qui n’ont jamais cicratrisées. On ressent enfin de la peine pour elle et on voudrait l’aider. Alexis n’est pas non plus le personnage pour qui j’ai eu un coup de coeur, mais on s’attache énormément à lui. Sa retenue, sa bienveillance et son côté protecteur m’ont énormément touché.

Eternita d’Elodie Solare est une romance liée à un thriller qui mêle aventure, mystère, sentiments et émotions à la perfection. Je ne vais pas dire qu’elle nous tient en haleine du début à la fin, puisque j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire. Mais une fois l’intrigue avancée, je me suis plongée avec facilité dans l’histoire et je l’ai terminé avec addiction. Et même si j’ai trouvé dès le début qui se cache derrière tout ce mystère, donc très peu de suspense en soit selon moi, l’intrigue est très bien ficelée grâce à l’écriture addictive de l’auteure.

Pour conclure, Eternita d’Elodie Solare nous plonge à merveille dans une enquête mêlant mystère et romance, à la rencontre de personnages touchants. Je ne peux que vous recommander de la découvrir car c’est une très bonne découverte pour moi !

“Parfois, ma vie bourgeoise me manque. J’étais logée, on décidait à ma place, mon avenir était tout tracé. Paris me souriait.
Et puis je me remémore combien j’étais triste. Tout le temps. À chaque instant.”

Ma note : 4/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

Une réflexion sur “Chronique n°638 : Eternita, Elodie Solare.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s