Chronique n°645 : Loup, tome 3 : Le Loup solitaire, Penelope Sky.

Penelope Sky.
Romance
Date de sortie : 7 février 2020

Résumé :

Ma pire erreur a été de tomber amoureuse de mon mari.

Il s’est insinué sous ma peau si lentement que je ne l’ai pas remarqué avant qu’il ne soit trop tard. J’ai supposé qu’il ressentait la même chose… Je le sentais dans chaque baiser, dans chaque caresse.

Jusqu’à ce qu’il me donne tort.

Kamikaze est mort, et je n’ai plus besoin de sa protection. Tout ce que je veux, c’est divorcer. Je trouverai un homme qui m’aimera comme je le mérite, qui ne ramènera pas deux pouffiasses dans son lit juste pour me blesser.

Je n’ai pas besoin de lui…

Il est temps de tirer un trait sur le passé.

De recommencer à zéro.

Ce que pense Ludivine.

Honnêtement, j’adore les fins heureuses mais alors là ce tome tend plus vers la déception pour moi. J’avais aimé le tome 1 qui posait les bases de la relation entre Maverick et Arwen, j’avais encore plus adoré le tome 2 bien plus mouvementé, et j’étais impatiente de lire ce troisième tome de la saga Loup après la fin du deuxième. Mais je suis déçue.

On s’attends forcément à lire les états d’âmes de Maverick selon le titre du tome. Mais j’ai trouvé qu’ils se sont rabibochés très facilement et d’une façon très peu crédible. Si j’avais été Arwen, je peux vous jurer que Maverick aurait bien plus rampé !

Ensuite, tout se passe hyper rapidement. Alors certes, l’auteure a sans doute voulu que tout se termine bien, et qu’ils eurent de nombreux enfants comme dans les contes. Mais la vie n’est pas un conte, et des personnages ne peuvent pas s’entendre comme des meilleurs amis du jour au lendemain, avec un passif aussi fort.

Néanmoins, même si j’ai beaucoup moins aimé ce tome, je ne peux qu’apprécier le changement notable d’intrigue de la part de Penelope Sky. Cette histoire change des précédentes et je l’ai bien plus aimé que la saga Lingerie qui était beaucoup trop redondante ! L’écriture de l’auteure est toujours aussi fluide et nous rend toujours accro. J’espère qu’elle continuera sur cette lancée, et que l’on quitte enfin les chantiers battus !

“Tu étais ma voix quand j’avais perdu ma langue, mes jambes quand j’étais incapable d’avancer.”

Ma note : 3/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s