Chronique n°648 : Six, tome 1 : À nos destins mêlés, Max L. Telliac.

Black Ink
Romance
Date de sortie : 7 février 2020

Résumé :

« Faut se présenter ? Pfff. Marc Tillard. Flic. Râleur. Taciturne. Métro, boulot, dodo… et sexe, évidemment. Ma vie était réglée jusqu’à ce qu’un petit con aux yeux émeraude se pointe. »

« On parle de moi ? Simon Fauquet. Fun, insouciant et trop mignon. Ma vie rime avec soirées et vodka, jamais sans ma coloc’ et meilleure amie. Entre nous, c’est à la vie à la mort, jusque dans les ennuis que j’attire comme un aimant. »

« La best-friend en question c’est moi. Louise Dario. Coriace sous mes airs de poupée Barbie, et déterminée à percer dans le monde de la mode. Ce milieu est rempli de requins, mais qu’importe ! »

« Je suis le plus dangereux des squales, of course. Adam Jameson. Mannequin britannique au physique de rêve, au regard polaire énigmatique, prêt à rendre folles toutes les femmes de la capitale, voire au-delà. »

« Eva Tentiller. Journaliste, féministe, indépendante, discrète mais aussi sauvage et mystérieuse. Ma seule ligne de conduite : zéro attache. Mes démons sont loin derrière moi désormais, mais si vous êtes sages, peut-être que je vous en parlerai. »

« Et la boucle est bouclée avec la crème de la crème. Moi ! Alex Azarov, pour vous servir. Flic de mon état et coéquipier de cette brute de Tillard. Je ne me prends jamais la tête, sauf quand on décide de me mettre sur la route d’une sulfureuse brune. »

Six destins entremêlés. Autant de possibilités…

Ce que pense Ludivine :

Quand j’ai lu le résumé de cette histoire, j’étais curieuse mais j’ai eu un peu peur aussi. Honnêtement, je ne lis que très peu d’histoires avec beaucoup de points de vue. Je m’en tiens généralement à deux, car j’ai toujours peur de me perdre. Mais sincèrement, j’ai adoré cette histoire !

Dans le premier tome de Six, nous partons donc à la rencontre de six personnages tous aussi intéressants les uns que les autres. D’abord, nous rencontrons Marc, passionné par son boulot de flic, mais qui se fout de tout et ne pense qu’à lui. Il est un personnage si saisissant et intriguant, que l’on ne sait pas si on doit l’aimer ou non.

Ensuite il y a Simon, un personnage qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense. Mais derrière cette facette de sa personnalité, il peut faire preuve de fragilité et je l’en ai que plus aimé pour ça. J’ai aussi adoré sa relation avec Louise, sa meilleure amie.

Louise est une jeune femme passionnée, des rêves plein la tête et qui se donne à fond pour réaliser ses rêves. Elle est douée, talentueuse, a du répondant et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Mais sa rencontre avec Adam va l’ébranler au plus haut point, la laissant partagée entre haine et amour.

Adam, ah Adam, le mannequin torturé de l’histoire. Un vrai arrogant, si détestable mais qui nous rend curieux. On ne peut pas dire beaucoup de choses positives à son égard, mais c’est ce qui fait qu’on l’aime encore plus. Adam est un personnage qui souffre beaucoup et qui aime se faire souffrir. Il refuse de s’attacher, mais j’ai adoré découvrir la culpabilité dont il sait faire preuve à l’égard de Louise.

Arrive ensuite Eva, une femme indépendante qui refuse de se faire mener à la baguette. Elle cache de sombres secrets mais elle préfère refuser tout aide, afin de se débrouiller toute seule. Mais ça c’était avant Alex.

Alex, notre Thor préféré, est un personnage touchant et on s’attache tout de suite à lui. Il est sympa, drôle, protecteur et aimant mais tout en gardant une part de mystère.

Dans le premier tome de Six, Max L. Telliac nous emmène donc dans une histoire mouvementée, prenante et addictive. On s’attache à tous les personnages, et on suit avec délice leurs histoires plus ou moins mêlées, avec beaucoup de tensions et de suspense. L’auteur nous tient en haleine du début à la fin, et cette fin ! Vivement le tome 2, parce que ça ne peut pas se finir comme ça !

J’ai adoré chaque personnage, mais je dois avouer que mon coeur fond énormément pour Louise et Adam. Et surtout Adam ! J’ai adoré ce duo et je suis impatiente de le retrouver !

“Tu m’obsèdes et souvent, je me surprends à imaginer que c’est réciproque. Ça me terrifie, je n’ai jamais rien ressenti de tel, c’est dingue.”

Ma note : 4,5/5

Où le trouver :

Amazon.

Fnac.

3 réflexions sur “Chronique n°648 : Six, tome 1 : À nos destins mêlés, Max L. Telliac.

Répondre à unehistoire2plume Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s