Chronique n°658 : Come Back, Anna Wayne.

City Editions / Eden Collection
Sortie : 12 février 2020.

Résumé,

La vie de Sydney n’a jamais été un long fleuve tranquille. Une mère toxicomane et une agression au lycée ont complètement détruit sa vie. Traumatisée, elle a dû rompre avec Caleb, le garçon qu’elle aimait par-dessus tout, le grand amour de sa vie.
Depuis, elle ne croit plus en rien et refuse de s’attacher, par peur d’être à nouveau blessée. Elle s’est construite une vie au service des autres en devenant médecin humanitaire. Un dévouement qui ressemble plutôt à une fuite en avant.
De passage dans la ville de son enfance, elle croise Caleb par hasard. Devenu chanteur d’un groupe de rock, sa vie n’est que concerts, soirées, alcool et plaisirs. Lui non plus n’a jamais oublié Sydney, leur passion est intacte mais ils ont changé. Des années plus tard, reprendre leur relation pourrait être un jeu très risqué…

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici le personnage de Caleb et de Sydney. Sydney travaille dans l’humanitaire et aime aider les autres. C’est une personnage généreuse, passionnée mais blessée par son passé. Aujourd’hui elle refuse de s’attacher à qui que ce soit et c’est d’ailleurs pour cela qu’elle travaille dans l’humanitaire. Elle peut aider le plus de personne possible sans rester trop longtemps au même endroit. À côté d’elle, nous avons Caleb, une rockstar passionné par ce qu’il fait. Il sort, il joue, il chante, il écrit, il s’amuse mais jamais il ne s’arrête et se pose… pas depuis que la seule femme qu’il n’ait jamais aimé soit partie du jour au lendemain sans jamais lui expliquer pourquoi.

La fin est pour moi beaucoup trop rapide. Je n’en dirai pas trop pour ne pas spoiler mais j’ai trouvé que la fin méritait quelques pages de plus… Tout le livre se passe plutôt tranquillement et dans un rythme que j’ai vraiment apprécié mais plus nous approchons de la fin et plus le rythme devient rapide. La fin semble pourtant intéressante et les derniers moments de nos personnages paraissent essentielles pour leur avenir, surtout pour celui de Sydney mais j’ai trouvé cette partie vraiment trop vite expédiée. De plus à certains moments du livre, certains passages où Sydney ressasse encore et encore sont un peu trop longs. Par moment, cela donne l’impression qu’elle ne va jamais évoluer et avancer et surtout qu’elle n’aura jamais confiance en Caleb.
À part ce point négatif, ma lecture fût plaisante et agréable. Les personnages sont vraiment attachants surtout quand ils se retrouvent et qu’ils se parlent enfin. On ressent facilement que ce sont deux âmes perdues et tourmentés qui ont besoin de comprendre, de se retrouver et d’avancer. J’ai vraiment apprécié le personnage de Caleb que j’ai trouvé touchant et finalement généreux et simple malgré son métier.

C’est donc une belle histoire, une romance touchante avec des retrouvailles et une histoire de seconde chance. Ce n’est pas mon histoire préférée de l’autrice mais c’est plutôt sympa à découvrir. J’aime énormément l’écriture de l’autrice que je trouve toujours plaisante, facile à lire et très touchante mais avec toujours une touche d’espoir et de bonne humeur.

Citation : « Tout le monde souffre à un moment ou à un autre. Tout le monde fait des erreurs. Crois-moi, personne n’est épargné. Certains plus que d’autres. Mais ce n’est pas ce qui te définit. Les malheurs nous rendent plus forts, Sydney. »

Où le trouver :
Lien Amazon

3,75/5

Une réflexion sur “Chronique n°658 : Come Back, Anna Wayne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s