PREMIÈRES LIGNES #99

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de Emy :

La révolution et la naissance de la monarchie en Amérique… cette histoire, on la connaît tous par cœur.
On l’a découverte dans les livres d’images de notre enfance… dans les pièces de théâtre où, au lieu du roi George ou de la reine Martha, on a dû incarner, malgré la déception, un simple cerisier. On l’a apprise à travers les chansons, les films et les manuels d’histoire – sans oublier la traditionnelle visite guidée du palais de Washington à laquelle on a tous un jour eu droit pour les vacances d’été.

On l’a tellement entendu seriner qu’on pourrait la réciter par le menu, à commencer par le moment mythique où, après la bataille de Yorktown, le colonel Lewis Nicola est tombé à genoux devant le général en chef des forces américaines, George Washington, pour le supplier au nom du pays tout entier d’accepter la couronne. De devenir, ni plus ni moins, le premier roi d’Amérique.
On le sait tous : il a dit oui, évidemment.

Mais les historiens aiment débattre à n’en plus finir de la tournure que les événements auraient pu prendre si les choses s’étaient déroulées autrement. Que se serait-il passé si, au lieu d’accepter le titre de roi, Washington avait réclamé l’organisation d’élections ? S’il avait préféré, pourquoi pas, la charge de premier ministre… ou même inventé un nouveau mandat électoral, un poste complètement neuf, celui de président, par exemple ? D’autres nations auraient pu prendre modèle sur l’Amérique et en faire de même : France, Russie, Prusse, Autriche-Hongrie, Chine ou Grèce auraient peut-être renversé leurs monarchies respectives pour donner naissance à une ère nouvelle, celle de la démocratie.

Ce n’est pas ce qui est arrivé, bien sûr – et vous n’avez pas ouvert ce livre pour lire des spéculations, d’ailleurs. Vous voulez connaître la vérité, lever le voile sur ce qui s’est passé ensuite, découvrir à quoi ressemble aujourd’hui, deux cent cinquante ans plus tard, cette Amérique toujours dirigée par les descendants de George Ier !

Salles de bal et portes dérobées, secrets et scandales, passions et déceptions amoureuses… Voici l’histoire de la plus célèbre des lignées, celle dont les déboires se jouent sur la plus grande scène du monde.
L’histoire de la famille royale américaine


Ma chronique : American Royals, Katharine McGee.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s