Chronique n°688 : Love is a dirty game, N.C Bastian.

Sortie : février 2020
HarperCollins / Collection &H
16,90€ en papier
9,99€ en ebook

RÉSUMÉ

Elle, princesse de la mafia ; lui, guerrier urbain. 

Être la fille d’un puissant et dangereux mafieux n’a rien d’enviable. Lilas sait que certaines personnes envient sa position privilégiée mais la vérité est toute autre.

Surveillée sans cesse par les hommes de son père, elle n’a aucune liberté. Aucune vie privée. Et aucun espoir depuis qu’Evan, son ami d’enfance et le seul qui l’appréciait tout en ignorant qui elle était, a été tué à cause d’elle.
Alors, lorsqu’Evan réapparaît sept ans plus tard, Lilas est déchirée entre l’envie de se jeter dans ses bras et la terreur de le voir à nouveau menacé par son père. 
Sera-t-elle prête à risquer la vie de l’homme qu’elle aime ?
Mais le danger vient-il seulement d’elle… ou de l’homme qu’il est devenu ?

CE QU’EN PENSE JULIE :

Nous découvrons ici Lilas, fille de Dimitri Callini. C’est une jeune femme courageuse, forte, perspicace, qui est au fond quelqu’un de vraiment gentille et qui a un réel besoin de liberté. En parallèle nous avons Evan. Un jeune homme qui a pris de l’assurance au fil des années et qui essaie de s’en sortir comme il peut depuis qu’il est tout petit. C’est quelqu’un qui est aussi très courageux, qui n’a pas peur de grand chose et surtout qui est prêt à tout pour protéger les deux personnes qu’ils aiment le plus au monde.

Le duo Lilas / Evan nous offre des moments pleins d’émotions surtout aux moment de leur retrouvaille. Ils vont devoir faire face à beaucoup de sentiments contradictoires du début à la fin mais finalement nous nous rendons rapidement compte que si ils ne sont pas ensemble ils n’avancent pas… malheureusement tout ne sera pas simple et ils vont devoir faire face à des nombreux obstacles. J’aurai apprécié un peu plus les découvrir au début de leur relation, quand ils étaient encore adolescents mais ce n’est pas un gros point négatif et ça ne m’a pas empêché d’adorer cette histoire. J’ai trouvé cette histoire très belle car cela montre tout de même que l’amour gagne toujours quand on y croit vraiment. Et surtout que l’amour est plus fort que tout, même que le manque de sécurité et que la mort…

J’ai déjà lu des histoires avec ce thème de base donc ce n’est pas hyper original cependant cette histoire a vraiment quelque chose de plus, nos héros sont tellement attachants et intéressants à suivre que j’aurai aimé ne pas les quitter si vite. Impossible de s’ennuyer un seul instant avec notre duo qui ne cesse de faire bouger les choses et de produire quelques rebondissements qui rendent l’histoire très additive et captivante du début à la fin. J’adore la plume de l’autrice et je reconnais que je m’empresse d’acheter ses livres dès qu’elle en sort un nouveau. J’avais hâte de découvrir ce livre et autant dire que je ne suis pas déçue ! L’histoire se lit facilement et de manière fluide mais surtout avec beaucoup d’impatience. J’ai littéralement dévoré cette lecture en à peine une journée, impossible de lâcher mon livre pour faire autre chose tellement j’étais captivée par les personnages et leurs aventures.

Je viens à peine de terminer l’histoire mais Evan et Lilas (et même Théo) me manque déjà…

Citation :

5/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Fnac

2 réflexions sur “Chronique n°688 : Love is a dirty game, N.C Bastian.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s