Chronique n°692 : Inflamed, Cara Solak.

Sortie : 13 février 2020
Éditions Addictives
Prix ebook : 4,99€

RÉSUMÉ

Brody est sûr de lui, séducteur, artiste et amoureux de la « vraie » musique. Les stars à midinettes, très peu pour lui !
River est grande gueule, arrogante, et c’est la chouchoute du hit-parade et du public. Seulement, elle fait la une des journaux pour ses frasques, moins pour ses succès.
Alors quand son producteur embauche Brody pour relancer sa carrière et son image, River voit rouge. 
Ils sont censés jouer le couple passionnel pour les journalistes et les paparazzis, alors qu’ils se détestent et s’engueulent à chaque occasion !
Jamais la réalité ne rattrapera la fiction ! Pas vrai ?

CE QU’EN PENSE JULIE

Nous découvrons ici le personnage de Brody. C’est un bel homme, séducteur, artiste et passionné par la musique. Mais en vérité c’est surtout un homme bon, fort, travailleur et protecteur. À côté de lui, nous avons la belle River. Une grande star connue surtout pour ses bad buzz, elle paraît pénible, invivable, arrogante et sans filtre. Mais au fil des pages, nous découvrons surtout quelqu’un de vulnérable malgré son fort caractère.

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, pour être honnête, je me suis demandée si j’allais continuer car tout se passe trop vite au début et la plupart des scènes du début m’ont fait lever les yeux. De plus, je regrette le manque de rebondissements et d’actions tout au long du livre, ce qui aurait rendu, d’après moi, le livre bien plus vivant. Mais j’ai persévéré et plus j’avançais dans le livre, plus j’ai apprécié ma lecture. Ce n’est pas un coup de coeur, mais la lecture reste sympathique, mignonne et les personnages assez touchants surtout sur la fin. Un autre point positif, c’est que même si je n’ai pas adoré June, j’ai trouvé ça original que ça soit elle qui soit d’avantage brisée que le personnage masculin, ce qu’on a habituellement dans les livres avouons-le. Ça a donné un côté intéressant à l’histoire. Le personnage masculin aussi ses petits doutes et secrets mais June semble bien plus perdue et sombre que Brody. Le personnage de Brody est vraiment agréable et touchant à suivre. Pour le coup j’ai vraiment aimé le découvrir tout au long du livre. C’est un homme intéressant et attachant que je suis ravie d’avoir pu suivre du début à la fin dans son évolution.

Même si je n’ai pas été complètement convaincue, je vous laisse vous faire votre propre avis, je ne doute pas que cette histoire peut plaire à certaines personnes. C’est une romance vraiment très (trop) rapide à lire et très fluide avec des personnages plutôt attachants au fil des pages et la plume de l’autrice reste douce et agréable à lire.
Je relirai d’autres livres de l’autrice car j’ai déjà « perfect obsession » dans ma PAL.

CITATION

« Pas âme qui vive à l’horizon. Juste le bruit du vent, la nuit noire qui nous enveloppe de son manteau. Je tressaille en prenant conscience de l’intimité romantique du coin. »

3/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°692 : Inflamed, Cara Solak.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s