Chronique n°699 : Run Away, Mathieu Guibé & Sinath.

Akata
240 pages
Date de sortie : 24 octobre 2019

Résumé :

« Dès notre naissance, nous courons après la vie, car à la seconde même où nous ouvrons les yeux, elle s’effeuille déjà, aussi éphémère que les pétales d’un cerisier en fleur.
Bercés par la routine des années lycée, nous perdons avec naïveté un temps précieux qui ne peut plus être récupéré. Lorsque nous prenons conscience qu’il est trop tard, plus aucune course ne peut rattraper les minutes que nous avons égarées.
Nous perdons tous à la fin de cette compétition. Nous perdons tous à ce jeu de dupe qui nous pousse à toujours regarder en arrière.
Pourtant, un jour, j’ai rencontré quelqu’un qui, pour ne pas regretter ces minutes perdues, s’entêtait sans cesse à ne pas leur accorder le moindre intérêt. Sa vie, il la courait en sprint… Non pas pour en profiter, mais pour la fuir. »

Vicky, lycéenne lumineuse, envisage la rentrée scolaire avec beaucoup de bonne humeur. Elle va retrouver ses amies, et peut-être faire de nouvelles rencontres. Mais s’il y a une chose à laquelle elle ne s’attendait pas, c’était de se confronter à celui qu’on surnomme « le
corbeau ». Ce garçon, au look « gothique » et toujours cynique, est un des premiers qui réussit à remettre en cause ses certitudes. Mais derrière cette façade, quelles sont les doutes que lui, il cherche à cacher ?

L’avis de Emy :

Je referme ce livre un peu déçue même si cela reste une assez bonne lecture.

On découvre une romance qui est jolie et sympathique à lire. Les deux personnages que nous rencontrons, sont deux lycéens très différents l’un de l’autre. Quand Lance est plutôt solitaire et renfermé, Vicky est plus chaleureuse et va plus vers les autres. Deux opposés. Les personnages étaient sympathiques et intéressants mais il leur manquait de la profondeur. De plus, le fait que je ne sois pas surprise, m’a laissé sur ma faim, les personnages sont prévisibles.

Une chose que j’ai plutôt bien aimé c’est l’évolution que l’on voit apparaître chez Lance. Lui qui fuyait sans cesse pour ne rien affronter, un esprit à vif et torturé de bien des manières, il va changer avec Vicky et ce qu’elle va provoquer.

Ce qui m’a en parti déçu, c’est le manque de profondeur. Les émotions manquent de profondeurs et d’intensités. L’intrigue et les événements étaient prévisibles mais l’ensemble était un peu trop classique selon moi.

L’écriture est agréable à lire, c’est fluide et ça lit facilement et vite. C’était agréable de voir les quelques illustrations présentes dans ce livre. On retrouve bien les codes du shojo.

En bref, je m’attendais tout de même à un peu plus, je referme ce livre un brin déçue. La lecture est sympa malgré tout et la romance jolie.

« Je pensais que Lance était différent de l’image qu’on lui prête. Mais pourtant, il vient de me prouver de que les ennuis ne lui tombe pas dessus, il aime aussi les chercher. »

3,5/5

Où le trouver :

Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°699 : Run Away, Mathieu Guibé & Sinath.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s