Chronique n°703 : Black Sea, tome 1 : Abysses, L.S Down.

Evidence Editions.
251 pages
Date de sortie : 20 mars 2020

Résumé :

Partie en croisière avec sa petite-amie et des proches, loin du stress de la ville et des études, Aesma ne se doutait pas que leurs vacances sur les mers allaient virer au cauchemar. Attaqués et enlevés, une nuit, par quelque chose d’inconnu, elle se réveillera changée, dans un monde qui n’est pas le sien. Un monde où les hommes ont tous les pouvoirs et où les femmes n’ont aucune pitié entre elles. Jetée au milieu d’un harem, elle devra subir les sauts d’humeur du colérique et possessif Dagon qui fera tout pour la voir ramper à ses pieds. Ainsi que la colère et la jalousie des autres femmes composant le harem de son bourreau. Son seul réconfort se trouvant être celui d’une autre femme répondant au nom de Cadence. Pourtant, ce qui semblait n’être un simple cauchemar éveillé au début va rapidement révéler d’autres secrets qui vont changer la vision de Aesma sur le monde qui l’entour et surtout sur sa propre existence. Violentée et réduite au rang de vulgaire objet, Aesma devra user de tout ses atouts pour espérer s’en sortir indemne.

L’avis de Emy :

Je ressors de ma lecture perplexe et mitigée. Je ne dirais pas que je n’ai pas aimé ma lecture mais je n’ai pas non plus adorée…

Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Pourtant, l’héroïne est assez intéressante, mais je ne sais pas je n’ai pas été emballé par elle. Une femme forte, déterminée qui se relève toujours et continue. Je ne l’ai pas tout à fait comprise et ça manquait quelques fois de cohérence.

Parlons de Dagon, un homme cruel, imbus de lui-même, peu sympathique, beau sans oublie le fait qu’il soit prince. Un personnage qui comporte des clichés. Je n’ai pas réussi non plus à m’attacher à lui. Il m’a laissé perplexe comme le reste et mitigée.

J’ai trouvé l’univers pour le moins intéressant, des sirènes, de la mythologie, un univers qui est prometteur mais à qui il manque quelques éléments. J’aurais aimé avoir plus de descriptions pour avoir un immersion dans ce monde plus complète. J’avais parfois l’impression que cela manquait de matière. Si le récit avait eu plus de relief j’aurais apprécié.

Par contre, on a de nombreux clichés dans cette histoire, peut-être que c’est moi qui devient de plus en plus exigeante mais le fait d’avoir une société où les hommes sont dominants et supérieurs tandis que les femmes sont catégorisés telles des objets et des choses peu importantes, ça m’a dérangé. Une société sexiste à laquelle j’ai peu accroché.

Bien qu’en dehors de ceci, l’écriture de l’auteure est tout de même agréable. C’est une écriture qui paraît hésitante parfois, peut-être que l’auteure se cherche encore ? En tout cas, l’écriture est agréable à lire, c’est plaisant, c’est aussi cruel et violent, l’écriture donne un peu d’intensité par moment !

En bref, je pense que vous seul pouvez vous faire votre propre avis, mais pour ma part j’en ressors perplexe et je ne pense pas lire la suite.

Je ne cherchai pas à en savoir plus. Je n’avais pas la tête à ça, tout ce qui m’inquiétait à cet instant, c’était ce qu’il allait advenir de moi dans les prochains jours ou les prochaines semaines. Je ne voulais pas imaginer ce qui m’attendait. 
 Ce qui attendait mon corps, mon esprit et mon âme.

3/5

Où le trouver :

Amazon

Fnac

2 réflexions sur “Chronique n°703 : Black Sea, tome 1 : Abysses, L.S Down.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s