Chronique n°733 : Black Storks, Kristen Rivers.

Éditions Addictives
Sortie : 25 mai 2020
Prix ebook : 4,99€

Résumé,

Un Black Storks ne connaît pas la peur.
Lullaby est au bord du gouffre, elle a un besoin urgent d’argent et de protection.
Elle pense avoir trouvé la solution quand elle fait la rencontre du sombre et mystérieux Philéas, qui lui propose un job un peu spécial.
Le bad boy fait partie des Black Storks, un club officiellement spécialisé dans la livraison de colis. Mais dans la réalité, il ne faut pas s’attendre à voir les Storks débarquer sur votre paillasson, une boîte de pizza à la main !
Ces riders sont les meilleurs transporteurs illégaux de Californie. Et pour cause, que ce soit en voiture de course ou à moto, ils n’ont peur de personne.
Pour se faire respecter, Lullaby va devoir prouver aux Black Storks qu’elle mérite son job et sa place parmi eux.
Mais son plus grand défi sera surtout de ne succomber ni à la peur, ni au désir que lui inspire Philéas, le plus sexy et dangereux d’entre eux…

Ce qu’en pense Julie,

Nous découvrons ici Philéas, membre très important des Black Storks, club crée et dirigé par son père depuis bien longtemps. C’est un homme qui n’a pas peur de grand chose et se met en danger régulièrement lors de ses missions. Même si il ne montre pas grand chose, c’est un homme qui protège ses proches et qui a finalement bon coeur. À côté de lui, nous avons Lullaby, une jeune femme au caractère bien trempé, travailleuse et qui donnerait tout pour son père. Elle est courageuse, motivée, plutôt franche et n’a pas peur de défendre des personnes en danger ou qu’elle aime.

Notre duo est électrique, sensuel, avec énormément d’alchimie, passionné et finalement assez mignon. Plus le temps passe et plus le désir et l’attirance qu’ils éprouvent l’un envers l’autre se transforment en sentiments. Nos personnages sont blessés par leur passé et surtout par des drames qui se sont passés avec leurs parents. Leur rencontre va alors leur permettre d’évoluer et de peut-être enfin pardonner et avancer ? Entre amour, humour et secrets, nos personnages vont devoir apprendre à se faire confiance et a s’entraider dans toutes les situations.

Petit bémol sur le fait qu’il y a quelques petites incohérences dans le roman et surtout un manque de réalité à certains moments de la lecture. L’histoire entre nos deux héros débute peut-être un peu trop vite, mais rien de dramatique non plus et la suite du livre évolue plus tranquillement avec la juste dose de rebondissements. J’ai passé un bon moment de lecture où j’avais l’impression d’être un peu moi aussi dans le livre. L’écriture est plaisante, facile à lire, simple mais efficace. J’aime bien l’univers des bikers, même si ici honnêtement, c’était assez « tranquille », c’est une romance qui fonctionne tout de même vraiment bien, avec des personnages tellement attachants ! J’ai adoré suivre Lullaby et Phil tout au fil des pages, j’ai trouvé qu’ils formaient un duo de choc qui m’a autant fait rire que ressentir des émotions.

Ce n’est donc pas la romance bikers de l’année mais c’est sympa, captivant et addictif et je suis ravie d’avoir pu découvrir l’écriture de l’auteure que je relirai à nouveau avec plaisir ! Je recommande.

Citation,

«Je crois surtout que nous devons commencer par prendre soin de nous. Mettre de la distance avec tout ça. Parfois, c’est en prenant du recul qu’on trouve les meilleures idées.»

4/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°733 : Black Storks, Kristen Rivers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s