Chronique n°747 : Triangle amoureux (ou pas), Marisa Kanter.

Lumen éditions
433 pages
Date de sortie : 11 juin 2020

Résumé :

Amis sur Internet, un peu plus dans la vie réelle…

Halle et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout… sauf de qui elle est vraiment – un secret qu’elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle s’est fait connaître sous le nom de Kels, l’énigmatique créatrice d’un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Halle : des amis par dizaines, une assurance inébranlable… et Nash.

Mais ça, c’était avant. Au détour d’un énième déménagement, Halle a la mauvaise surprise de découvrir, dans son rayon préféré à la bibliothèque, nul autre que Nash en chair et en os. Sauf que, quand vient l’instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l’unique lycée de la petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d’elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Car si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c’en est fini de leur amitié et de sa notoriété en ligne…

L’avis de Emy :

Si vous cherchez une lecture à la fois plaisante et rafraîchissante alors je pense que cette lecture est faite pour vous !

C’était divertissant de voir et de découvrir Halle la lycéenne alias Kels la blogueuse littéraire assez connue dans la communauté livresque d’instagram, Bookstagram. C’est la première fois que je lisais un roman qui évoquait ça, c’est assez rare et c’est vraiment plaisant de se reconnaître. Kels allie avis littéraires et recettes de cupcakes en tout genre ! C’est dans son monde virtuel que Halle a rencontré Nash, son meilleur ami. Problème, elle va se retrouver au lycée avec lui, alors qu’il ignore que Kels, sa meilleure amie n’est autre qu’ Halle. Seulement Halle est déterminée à cacher sa réelle identité. À ses risques et périls…

Le petit bémol que j’évoquerai est que je n’ai pas réussi à m’attacher à Halle/Kels. C’est une lycéenne sympathique, gentille mais je l’ai trouvé un peu trop capricieuse, à se plaindre pour de nombreuses choses sans voir qu’elle possède beaucoup et un peu trop naïve.

Le monde du virtuel nous offre cette possibilité d’être qui on veut sur internet et les réseaux sociaux. C’est plus « facile » de mettre une carapace autour de nous, et attention ce n’est pas un critique.

La plume de l’auteure est plutôt agréable je dirais, un peu trop simple et facile à lire. J’ai aimé que l’auteure aborde de nombreux sujets de la vie quotidienne, qu’elle y évoque les drames, les conséquences, les ressentis, ça donnait de la profondeur au roman. J’ai assez aimé la romance qu’elle nous offrait, bien que tout soit prévisible, on se prend au jeu et on fonce jusqu’à la fin de la lecture. C’était intéressant dans l’ensemble. Il y a des émotions et des rebondissements. J’ai appris des choses aussi que j’ignorais notamment sur la religion juive, un sujet peu évoquait dans les romans. J’ai trouvé ça vraiment bien.

En bref, si vous voulez une lecture douce et facile à lire, je ne peux que vous la conseiller. C’est une lecture agréable, certes peu surprenante mais qui nous captive malgré tout ! J’ai passé un bon petit moment, c’était sympathique. Une histoire qui fait sourire.

4/5

Où le trouver :

Amazon

Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°747 : Triangle amoureux (ou pas), Marisa Kanter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s