Chronique n°786 : Scottish Bastard, Ana K. Anderson.

Editions addictives
432 pages
Date de sortie : 25 juin 2020

Résumé :

Quinn, homme d’affaires brillant et sûr de lui, est habitué à tout contrôler. Dawn, elle, ne rend de compte à personne. Alors quand elle se retrouve à épouser son vieil ami Fergus MacFayden, de soixante-six ans son ainé, qui est aussi le grand-père de Quinn, la guerre est déclarée entre la jeune femme et l’Écossais ! Quinn veut à tout prix protéger sa famille de cette jeune arriviste… qui a ses raisons, et ne cédera face à rien ! Le plus gênant dans tout ça ? C’est que Dawn ne le laisse pas, mais alors pas du tout indifférent ! Le reconnaître ? Jamais ! Craquer pour elle ? Hors de question. Faire comme si elle n’existait pas ? Impossible !

Ce qu’en pense Emy :

C’est tout à fait le genre de comédie romantique qui nous fait rire, sourire où l’on ne voit pas les heures défilaient. 

Quinn a une personnalité hors du commun. Franchement j’ai adoré sa manière d’être et sa façon de penser. Ce personnage est juste super en vrai. On s’attache à lui. Il est à la fois sérieux, sûr de lui, mais totalement hors de contrôle des fois, et il nous surprend avec sa folie. 

Dawn lui correspond bien. On la trouve mystérieuse au début, pour son mariage avec Fergus. Elle a ses raisons. C’est une jeune femme sensible qui fera tout pour ceux qu’elle aime. Ses deux jeunes frères en font partis. 

Leur relation à Quinn et Dawn est juste piquante et explosive. On navigue entre une bataille que se mènent nos deux protagonistes. Quinn est capable de tout pour faire partir Dawn, mais c’est sans côté cette jeune femme rousse qui est étonnante et ne se laisse pas du tout marcher sur les pieds.

L’écriture est bien, c’est fluide, léger et agréable à lire ! Il y a de l’humour, des péripéties et des situations qui dynamisent bien le tout. Les personnages sont attachants. Il me manquait juste un peu de profondeur et d’intensité je dois dire. C’est la seule chose que je reproche à cette lecture. 

J’ai vraiment passé un bon petit moment avec cette lecture. C’était sympathique et divertissant, c’était frais et léger. La lecture parfaite pour deux soirées d’été. Ça m’a plu du début à la fin. Alors ce n’est pas un coup de cœur, il m’aurait fallu quelque chose en plus pour que ce le soit. Mais c’est une lecture pétillante, qui fait sourire où l’on a quelques émotions, le tout avec des rebondissements et des échanges au bord de l’explosion ! 

« Je veux le sentir vivante tant que je le peux, aimante tant que je le veux.

Je regarde mon tatouage à l’intérieur de mon poignet, souvenir indélébile qui me rappelle continuellement qu’il faut vivre l’instant présent, car hier est déjà si loin et demain trop incertain.

Or, avec Quinn, cela a été instantané. Avant même de connaître sa véritable identité, il m’a troublé, m’a fait dérailler. On doit vivre ce genre d’expérience pour le croire. Oui, il me met hors de moi. Oui, nous nous faisons la guerre depuis le premier jour, mais il fait aussi naître d’autres sensations plus intenses et que je n’avais jamais éprouvées jusqu’ici. »

4/5

Où le trouver : 

Amazon

Fnac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s