Chronique n°803 : 49 jours, je compterai pour toi, C.S Quill.

Hugo Roman / Hugo Poche
397 pages
Date de sortie : 10 septembre 2020

Résumé :

Quand l’amour se vit en 49 jours…

1… 2… 3…

Chaque matin, depuis qu’elle a rencontré Sawyer Hall, Breen inscrit un nouveau chiffre dans sa paume. Le compte à rebours est lancé, comme la fuite inéluctable du temps qu’elle voudrait pourtant maîtriser.

15… 16… 17…

Breen souhaiterait pouvoir retenir les jours qui filent pour profiter des sentiments qui refont enfin surface. Mais elle le sait, son coeur ne cesse jamais de compter.

47… 48… 49…

Alors qu’elle ne sait pas aimer plus de 49 jours, Sawyer sera-t-il celui qui libérera son coeur ?

Ce qu’en pense Emy :

Comment vous dire… C’est un grand coup de cœur que j’ai eu pour cette lecture !

Breen, j’ai adoré son personnage. Quant à Sawyer, je l’ai aussi adoré. Tous les deux sont deux personnages juste… géniaux. Breen est un personnage attachant, touchant. Elle a une personnalité que j’ai apprécié, un passé qui l’emprisonne encore. C’est une héroïne qu’on aime dès qu’on la découvre.

Sawyer est généreux et protecteur envers ceux qu’il aime. On est immédiatement séduite par lui. Bien qu’au début on puisse se tromper sur lui, on découvre, au fil des pages que c’est quelqu’un d’exceptionnel avec une personnalité des plus attachants. Il nous touche par sa sincérité, ses convictions et son amour.

Ce livre possède une véritable force. Non seulement, l’histoire d’amour entre Breen et Sawyer est émouvante et bouleversante. Mais on est pris dans un tel tourbillon que s’en est addictif et prenant. Impossible de lâcher la lecture sans l’avoir fini.

L’auteure a su nous transporter et nous transmettre des émotions tout en nous faisant découvrir une aventure palpitante. L’intrigue est bien menée, tout est bien construit et travaillé. L’ensemble est vraiment stupéfiant. L’on passe un excellent moment avec cette lecture. C’était bien. C’était beau. C’était intense. C’était émouvant. L’auteure nous a offert une histoire originale et qui nous tient en haleine jusqu’à la toute dernière page.

Ne passez pas à côté de cette lecture, vous allez le regrettez sinon ! Un roman puissant qui ne vous laisserai pas indifférente et qui vous marquera.

Je tiens à remercier Fyctia et l’auteure pour ce service presse et pour leur confiance !

« Je souris dans le noir et l’engourdissement du sommeil se mêle à mes nouvelles certitudes. Je repense à celui qui m’a infligé la pire des douleurs. Il m’a détruite, piétinée, abusée. Je pensais le haïr toute ma vie, jusqu’à ce que Will vienne remplacer ce ressentiment sans effort. Juste en un battement de cœur, un regard, une promesse silencieuse.Il est comme une armure toute neuve, une comme je n’en ai jamais porté.Je vais leur prouver qu’ils se sont trompés. Lui, eux, tous. Will aussi a ses preuves à faire et je crois que cet écho est le gouvernail qui me manquait. Il est plus fort que moi, alors je puiserai en lui la force d’avancer. Je suis moins lâche qu’eux, c’est ce que je veux offrir à Will en retour. Pour le remercier de m’avoir sauvée. »

5/5

Où le trouver :

Amazon

Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°803 : 49 jours, je compterai pour toi, C.S Quill.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s