Chronique n°875 : Stepbrother : ne me tente pas, Sonia Eska.

Éditions Addictives
Prix ebook : 4,99 €
Sortie : 25 janvier 2020

Résumé :

Ne pas craquer, ne pas craquer… et merde.

Depuis que sa mère est partie, Maze lui en veut à mort. Alors quand celle-ci l’invite à rencontrer sa nouvelle famille, elle voit rouge ! Sauf que rien ne se passe comme prévu : sa mère est adorable, son nouveau mari charmant, ses demi-frères accueillants… surtout Cassius. Sexy, sûr de lui, taquin, il s’amuse à la pousser dans ses retranchements et à la faire sortir de ses gonds !
Rien n’est possible entre eux, au risque de mettre en péril le fragile équilibre de la famille.
Et pourtant, le goût de l’interdit n’a jamais été aussi savoureux…

Ce qu’en pense Julie :

Nous découvrons ici le personnage de Maze, une jeune femme passionnée de musique. Elle est un peu perdue et en colère contre sa mère et ce qui s’est passé quand elle était plus jeune. À côté d’elle, nous avons Cassius, un jeune homme travailleur, qui s’est ce qui veut et qui vît finalement très simplement sans se prendre la tête. On ne sait que très peu de chose sur lui mais il est attachant et touchant dans sa manière de se comporter et de traiter sa famille et ses proches.

L’intrigue de base, « stepbrother » est assez basique et déjà-lu, donc ce n’est pas un livre très original et j’avoue que ce n’est pas le livre le plus dynamique que j’ai lu. Cependant, j’ai passé un bon moment de lecture, assez tranquille et j’ai trouvé les personnages plutôt attachants et sympa à suivre. Maze et Cassius forment un duo passionné et intense qui va se chercher, s’adorer, se détester mais finalement ne jamais s’oublier… malgré le temps… malgré les obstacles… et malgré les doutes. J’omets un petit bémol sur le fait que j’aurai peut-être aimé en savoir un peu plus de Cassius et le suivre d’avantage, cela dit ce n’est pas un gros point négatif et ça ne m’a pas empêché de lire jusqu’au bout et d’apprécier ce personnage. C’est un homme vraiment bon, gentil et qui mérite de connaître le bonheur.

L’histoire se lit vraiment bien, c’est très sympathique, plaisant et facile à lire. Je vous conseille ce livre pour une lecture rapide, simple mais efficace. C’est une romance mignonne et déjà-vu mais qui permet de vraiment passer un bon moment sans se prendre la tête. Ce que j’ai aussi vraiment apprécié dans ce livre c’est qu’il y a beaucoup de thèmes abordés dans ce livre qui sont assez touchants et émouvants.

La plume de l’auteure est vraiment addictive et prenante et c’est ce qui fait que l’histoire est agréable à lire. J’ai trouvé que les bases de l’intrigue était bien posées, l’histoire est assez intéressante surtout lorsque l’on découvre le passé de Maze et sa vraie histoire. J’ai été beaucoup touché par Maze et l’auteure a réussi à nous faire ressentir énormément d’émotions pour elle. Même si je n’ai pas adoré cette histoire au point que ça en est un coup de coeur, j’ai tout de même passé un joli moment de lecture avec des personnages qui se cherchent dans leur vie privée, professionnelle mais aussi amoureuse. 

Citation : 

« Elle est le feu et la glace, le rire et la mélancolie, la concupiscence et la tendresse, l’impassibilité et l’exubérance. »

4/5

Où le trouver :
Lien Amazon

Une réflexion sur “Chronique n°875 : Stepbrother : ne me tente pas, Sonia Eska.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s