Chronique n°882 : Love Disaster, Lina Hope.

Auto-édition
210 pages
Date de sortie : 27 janvier 2021

Résumé :

Sera-t-il prêt à risquer sa vie pour une fille qu’il connait à peine ?

À la mort de sa mère, Monroe reçoit une lettre qui change le cours de sa vie à tout jamais. Blessé par les révélations qu’elle contient, il claque la porte de chez lui. Un sac à dos, une poignée de souvenirs et sa moto, Monroe sillonne le pays à la recherche d’indices concernant ses véritables origines, mais son périple est un échec. Monroe est seul, perdu et il n’a plus de famille. Jusqu’au jour où il fait la rencontre des Kings, un gang réputé de Los Angeles. Monroe voit en eux sa nouvelle famille et très vite il devient le bras droit d’Andrea, le chef de gang. Seulement au sein des Kings, il y une règle à laquelle il ne faut pas déroger : Ne jamais poser les yeux sur ELLE. Mais ça, Monroe semble l’avoir oublié.

Dorénavant, il n’a d’yeux que pour June, dorénavant, il donnerait sa vie pour elle.

L’enfer, c’est ce que vit June depuis plusieurs années maintenant. Prisonnière d’une vie dont elle ne veut plus, elle s’échappe de son quotidien à travers les pages des romans qu’elle lit.

Jusqu’au jour où elle croise le regard de Monroe. Quelques mots échangés et elle comprend alors qu’il n’est pas comme tous les autres membres du gang et encore moins comme Andrea. Avec lui, elle va reprendre goût à la liberté. Mais la liberté à un prix…

L’avis de Emy :

Je n’ai jamais été déçue par la plume de Lina Hope. J’avais vraiment hâte de découvrir ce roman et de voir où l’auteure allait nous envoyer cette fois-ci.

L’on rentre facilement dans la lecture. Nous rentrons dans un univers de gang, de trafic, de drogue. Un univers assez sombre avec un chef qui se révèle quand même cruel.

Nous faisons la rencontre de deux personnages. D’un côté June, une fille fragile avec qui j’ai eu un peu de mal au début mais j’ai quand même réussi à m’attacher au bout d’un moment. C’est un personnage qui possède une réelle fragilité pour qui on a de la compassion et qui nous touche au final. Sa seule évasion et sa seule liberté, c’est la littérature. Elle n’a pas choisit cette vie là, de la manière que Monroe.

De l’autre côté, il y a Monroe. Tout comme June son personnage a souffert par le passé même

s’il fait croire qu’il est un bad boy on voit bien qu’au fond de lui ce n’est pas le cas et surtout il n’a rien avoir avec les autres membres et personnages du gang. J’ai mieux réussi à m’attacher à lui qu’à June.

C’est un amour interdit qui voit le jour entre eux. Il n’y a qu’une seule fille à laquelle Monroe ne peut pas toucher et pourtant ils vont être attirés l’un par l’autre. Un amour risqué dans un univers loin d’être tout rose. Deux âmes qui sont perdues, qui tentent de survivre et qui vont se trouver.

Il y a des rebondissements, l’auteure arrive à nous surprendre. On ne s’ennuie pas un instant ce qui est très plaisant en revanche j’aurais aimé par endroit un peu plus d’approfondissement pour certains éléments. C’est le genre d’histoire qu’on aime lire quand on  veut penser à autre chose et qu’on souhaite juste lire et passer un bon moment. L’histoire nous fait stresser, on se questionne, on s’énerve, on sourit.

La plume de l’auteure est toujours aussi addictive, aussi plaisante à lire et agréable. C’est simple, c’est fluide et ça se lit rapidement. De plus, des sujets durs y sont exprimés ce donne un peu plus de profondeur au récit.

Un livre parfait pour passer le temps. J’ai passé un bon moment. La couverture est vraiment très jolie !

4/5

Où le trouver :

Amazon

2 réflexions sur “Chronique n°882 : Love Disaster, Lina Hope.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s