Chronique n°883 : Punto Basta, Lionel Froissart.

Éditions HÉLOÏSE D’ORMESSON
Sortie : 14 janvier 2021
Prix papier : 17 €

Résumé,

Employée au service des cartes grises, Jocelyne mène une vie tranquille et solitaire à Bobigny. Si la trentenaire s’accorde de temps en temps une sortie entre copines, le week-end, son petit plaisir c’est de traverser les beaux quartiers de Paris au volant de sa Fiat, qu’elle surnomme affectueusement Paulette. Un soir, alors qu’elle rentre par la voie sur berge, Jocelyne est accrochée par une puissante berline. Obnubilée par le contrôle de son véhicule, elle remarque à peine que le bolide s’encastre dans un poteau du tunnel du pont de l’Alma. Nous sommes le 30 août 1997. Le lendemain, Jocelyne découvre la terrible nouvelle : Lady Di a succombé à l’accident. A-t-elle joué un rôle dans le carambolage ? Aurait-elle dû porter secours à la princesse ? Et si la police remontait jusqu’à elle ? Jocelyne ne voit qu’une issue : se débarrasser de Paulette.

Ce que pense Julie,

Dès que j’ai lu le résumé, je me suis laissée tenter par cette histoire qui a tout de suite attisé ma curiosité. Nous suivons donc ici Jocelyne, une femme de base assez solitaire, qui fait sa petite vie tranquille sans rien demander. Du jour au lendemain sa vie va prendre un vrai tournant et elle va se retrouver propulsé dans une autre dimension après avoir percuté une voiture. Alors que le lendemain, elle apprend que Lady Di est décédée dans un accident de voiture, elle se demande si tout cela n’est pas de sa faute ? A-t-elle tué la princesse ? Nous allons alors suivre Jocelyne et sa culpabilité grandissante… Qui a tué Lady Di ?

Pour commencer, je trouve que l’on rentre plutôt bien dans l’histoire, la plume de l’auteur est simple et fluide donc dès les premières pages on entre dans cette lecture sans envie de la quitter. J’ai globalement passé un bon moment de lecture mais j’ai trouvé que l’histoire tournait un peu en rond surtout vers la fin… Il y a un peu d’humour où il faut et cela amène vraiment un peu de vivant à cette histoire qui peut parfois sembler un peu lisse. C’est un roman qui se lit facilement et rapidement donc si vous recherchez une petite lecture fluide à lire c’est idéal. L’intrigue de base est plutôt intéressante et il y a quelques rebondissements même si j’ai trouvé tout ça assez léger à mon goût. Ce n’est pas un livre qui m’a marqué et que je relirai cependant ça reste agréable à lire. Je dirai que c’est donc à vous de voir mais ça dépend clairement de ce que vous cherchez comme lecture !

En conclusion, c’est un livre avec une bonne idée de base, du potentiel et une écriture vraiment sympa ! Même si je ressors mitigée de cette lecture je ne suis pas déçue d’avoir découvert ce livre car même si il manque un peu d’action et de dynamisme, c’est néanmoins assez bien travaillé.

Je remercie Babelio & les éditions Héloïse D’Ormesson pour l’envoie.

Citation,

« Paulette avait laissé le négatif de son ombre. Plus de Uno ! Envolée Paulette. »

3,25/5

Où le trouver :
Papier : Lien Amazon
Ebook : Lien Amazon

Papier : Lien Fnac
Ebook : Lien Fnac

Une réflexion sur “Chronique n°883 : Punto Basta, Lionel Froissart.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s