PREMIÈRES LIGNES #133

Bonjour, ravie de vous retrouver pour ce rendez-vous du dimanche : premières lignes, créé par Ma Lecturothèque. Cela permet ainsi de se faire une idée sur le livre que nous allons lire voire même de faire une belle découverte. Nous aimons beaucoup le principe.

Le concept est simple, chaque dimanche, il faut choisir un livre et en citer les premières lignes.


Le choix de Emy :

Prologue

Anto-Genèse

Vous voilà enfin… Je vous attendais.

Détendez-vous. Laissez ma voix vous pénétrer en lisant ces mots. C’est elle qui vous frôle en cet instant où nous nous rencontrons pour la première fois.

Vous souriez ? Pourtant, je suis très sérieuse… Et j’ai le pouvoir de vous parler par-delà les dimensions du Ciel, de la Terre et de l’Enfer.

« N’importe quoi ! » m’assène en réponse la partie cartésienne de votre cerveau ; vous savez que vous n’entendez rien, que mes mots ne sont que virtuels, tout juste des symboles d’encre alignés sur une page blanche, que votre esprit décrypte mécaniquement. Nulle voix inconnue ne résonne à vos oreilles. Le monde autour de vous n’admet l’existence d’aucune magie mystérieuse ni de la sorcellerie. Ce n’est pas la lecture de quelques phrases qui changera cette certitude !

Cependant, moi, je suis certaine que si.

Pour cette raison, je persiste… Ne reposez pas ce livre. Continuez sa lecture, si vous voulez apprendre la vérité. Et installez-vous confortablement. J’ai une longue histoire à vous raconter. Les feuillets entre vos doigts n’en constituent d’ailleurs qu’une première partie.

Mais commençons par le début de toute chose : ce qui vous a été enseigné depuis votre enfance sur la part d’ombre et de lumière que nous portons tous. Tout est… faux. Le bien, le mal, l’Homme rationnel et savant au milieu, rien n’est aussi simple. Ne cherchez plus le « bon » Dieu et le « méchant » Diable pour justifier vos comportements ou l’univers et ses chaos. Ne vous réfugiez pas derrière la théorie des cordes , non plus ! Réveillez-vous au contraire de vos certitudes ! Celui que vous appelez « Dieu » n’a rien créé tout seul en sept jours. Les histoires de la Bible sont à ranger au rayon contes de fées de votre bibliothèque. Pas à prendre au premier degré. Sinon, c’est vraiment dommage pour vous : vous savez moins que rien !


Chronique : L’astre de coeur, Livre I, Orezza D’Antes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s