Chronique n°889 : Irrésistible Connard, Capucine Auclair.

Harpercollins / Collection &H
Sortie : 10 février 2021
Prix ebook : 4,99 €

Résumé,

Ils vont adorer se détester.

Encore lui ?! Aliénor est au bout de sa vie : être hôtesse au Salon de la voile c’est déjà une épreuve psychologique mais quand, en plus, on croise quelqu’un qu’on déteste, là c’est de l’acharnement ! C’est bien lui, l’homme qui s’est assis juste à côté d’elle pour déjeuner alors que tous les autres bancs du parc étaient libres et qui, par-dessus le marché, l’a accusée de lui souffler sa fumée de cigarette au visage. Le monde à l’envers ! Et une bonne excuse pour le remettre à sa place avec un vocabulaire choisi. Mais ce soir, quand il apparaît dans son élégant costume de chef d’entreprise et avec sa barbe de quelques jours, Ali le voit différemment. Et, même s’il essaye de la pousser à bout en lui demandant des démonstrations toutes plus ridicules les unes que les autres, elle doit bien reconnaître qu’il est même tout à fait son genre…

Ce qu’en pense Julie,

Nous rencontrons le personnage de Aliénor, une femme qui n’a plus vraiment confiance en elle et qui essaie de joindre les bouts comme elle peut en partie pour offrir une belle vie à Vic. Elle fait ce qu’elle peut pour gagner de l’argent et ne pas perdre Vic. Mais surtout elle ne doit jamais s’attacher à un homme…jamais. À côté d’elle, nous avons Gustave (Gus) qui co-dirige sa société avec un très bon ami à lui : Edward. C’est un homme assez charmant, simple et qui doit accepter son passé et surtout réussir à s’en sortir. Ce sont deux personnages bien différents, que ça soit dans leur vie ou au niveau social… mais la différence n’est pas toujours une mauvaise chose…

L’histoire en elle-même est vraiment pas mal et j’ai beaucoup aimé les personnages. Ils sont plutôt intéressants à suivre, attachants et même touchants. Ils ont de belles histoires personnelles, un peu triste certes, et j’avoue que j’aurai apprécié en savoir un peu plus sur Gus, avoir ses ressentis, ses envies… c’est un personnage qui avait beaucoup de potentiel et je pense qu’il aurait été encore plus attachant si nous avions eu plus de profondeur pour son personnage. Le duo Ali / Gus est mignon et facile à suivre. On pourrait penser avec le titre et le résumé que nous allons découvrir une histoire avec des personnages qui se disputent, qui s’opposent mais ce n’est pas vraiment le cas. C’est un livre plutôt simple mais efficace. C’est vrai que l’histoire entre les personnages se passe assez rapidement et que tout s’enchaîne peut-être un poil trop vite ? Une romance donc sans grande folie et avec peu d’actions mais qui reste néanmoins très sympathique à découvrir et agréable. Et je dois dire que j’ai adooooré Vic qui est vraiment trop adorable !

La plume de l’auteure est vraiment plaisante et agréable à lire. C’est simple, facile à lire, fluide mais addictif. C’est donc pour moi un livre trop court et avec pas assez de profondeur mais que j’ai tout de même apprécié découvrir. Je relirai l’auteure à nouveau avec plaisir pour ses autres sorties littéraires.

Service presse avec Netgalley & Harlequin France.

Citation,

« — Ouais.Quand je te vois, j’ai tout le bordel : le coeur qui bat, les tremblements, la respiration qui s’accélère, l’excès de salive…
— L’excès de salive ?
— Ouais, je bave, quand je suis amoureuse. »

3,5/5

Où le trouver :
Lien Amazon
Lien Harlequin

Une réflexion sur “Chronique n°889 : Irrésistible Connard, Capucine Auclair.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s